(Leslie Schachter/TC Media) Environ 500 personnes étaient réunis pour officialiser la rentrée scolaire dans la nouvelle école primaire de L'Île-des-Sœurs.

Des enfants excités et nerveux, des parents curieux et émus et un personnel enthousiaste étaient réunis pour la rentrée scolaire de la nouvelle école primaire de L’Île-des-Sœurs qui a officiellement ouvert ce matin.

«On y est finalement arrivé», raconte gaiement Francine Goyette, la directrice, devant le groupe rassemblé dans la cour d’école. «On est bien excité d’accueillir tout le monde. C’est beau, propre et sécuritaire pour les enfants».

Durant la fin des travaux, notamment du gymnase et de la verrière, un gardien de sécurité assurera le bon fonctionnement.

Main dans la main, parents et enfants ont suivi les chemins indiqués par les policiers pour se rendre à la cour d’école. «Je suis un peu fébrile. C’est une belle rentrée, ça s’est bien déroulé avec les brigadiers aux coins de rues. C’est probablement la première et dernière fois que ma fille va faire une ouverture d’école. C’est vraiment spécial comme journée», raconte Line Pellan.

Annabelle Pellan Sayegh, sa fille, a par ailleurs laissé savoir qu’elle est «très excitée et j’ai hâte de voir l’école. Je suis un peu nerveuse.»

Retard et confusion
L’activité de répartition des groupes a pris plus de temps que prévu en raison de la confusion qui régnait. Chacun devait récupérer un morceau de casse-tête et trouver le cerf-volant correspondant. Ce qui devait être simple s’est plutôt soldé en une véritable chasse au trésor.

Il a fallu près d’une heure pour que les enfants officialisent le début des classes avec une envolée de bulles de savon.

«On va se donner un 2/10 pour la rentrée cette année, avoue Mme Goyette. Nous avions un plan, mais il s’est défait en dix secondes. L’an prochain ce sera un 10/10. Un parent m’a dit à la blague que nous avions vraiment bien respecté le thème avec une chasse au casse-tête, et qu’en effet, c’en était tout un», a admis en riant la directrice.

«C’est vraiment passionnant, les enfants sont heureux, il y a des bulles, des cerfs-volants et des casse-tête. C’est une entrée qui s’envole», a fait savoir Gaétan Boucher, directeur adjoint des deux écoles.

Visite école
En général, les parents étaient agréablement surpris de l’allure de la nouvelle école. Parmi les commentaires positifs, les parents ont apprécié les plafonds hauts, les couloirs larges, la luminosité et de belles couleurs.

«Laurence, Camille et moi on passe devant depuis quelque temps. C’est toute une réalisation. C’est la fin des travaux et de l’attente, mais c’est aussi le commencement d’une nouvelle aventure pour les enfants», raconte avec émotion une maman, Marie-Claude Madore.

Sa fille, Laurence, était aussi fébrile. «Je n’ai jamais vu l’école et [je suis] un peu triste parce que j’ai perdu tous mes amis. J’ai très hâte de voir la cafétéria, parce qu’à l’autre école, il n’y en a pas.»

Quelques parents étaient tout de même préoccupés de l’avancement des travaux. «J’espère qu’ils seront bientôt terminés. On a vu qu’il y a eu beaucoup de difficultés durant la construction» a commenté une grand-maman, Cathy Budai.

Les professeurs quant à eux, restent positifs. «Ce n’est pas fini, mais on va faire avec. Tout le monde est enthousiaste et on se tient les coudes serrés», a fait savoir Carole Billard, professeure de 2e année.

La directrice a conclu la rentrée en invitant les parents à l’ouverture officielle de l’école qui aura lieu le 17 septembre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!