Collaboration spéciale Starbucks Café Canada prévoit la construction d'une franchise au 46, Place du Commerce de L'Île-des-Sœurs comprenant un service à l'auto.

Nouvelle page dans la saga Starbucks de la Place du Commerce. Des citoyens accusent l’arrondissement de manœuvrer dans le but de diminuer le nombre d’opposants à l’ouverture prochaine de la succursale. La raison: l’arrondissement a décidé de tenir l’ouverture du registre sur la terre ferme plutôt qu’à L’Île-des-Sœurs.

Pour les résidents de la zone contigüe au projet, la Ville fait tout en son pouvoir pour les ignorer. «C’est une façon très révélatrice de décourager le déplacement. Cette décision donne un ton que je ne souhaitais pas à ce dossier», affirme Lise Baucher-Maurency, présidente de l’Action citoyenne de L’Île-des-Sœurs.

Il s’agirait toutefois d’une procédure normale, qui n’a rien à voir avec les intentions de la Ville dans cette affaire, explique Honorine Youmbissi, chargée des communications de l’arrondissement de Verdun. «Il est habituel de tenir aussi bien les consultations publiques que les registres et autres processus référendaires à la mairie, un lieu central pour tous les citoyens, peu importe le quartier où se trouve le projet concerné», précise-t-elle.

Personnes âgées
Les opposants voulaient plutôt tenir le registre à l’île pour favoriser les aînées. Selon eux, l’arrondissement ne ferait preuve d’aucune considération dans ce dossier. «Les personnes âgées ne pourront peut-être pas aller signer le registre en raison de cette décision, c’est très regrettable», affirme Mario Langlois, président de l’Association des propriétaires et résidents de L’Île-des-Sœurs.

Malgré tout, l’arrondissement maintient le cap afin d’éviter le favoritisme. «Nous sommes conscients que la situation peut présenter des inconvénients pour certaines personnes. L’arrondissement procède ainsi justement pour ne pas gérer au cas par cas. C’est la même règle pour tous les quartiers», renchérit Mme Youmbissi.

Précédent
Pourtant, d’autres registres ont déjà été tenus à L’Île-des-Sœurs souligne Mario Langlois. «Le 26 octobre 2011, le registre concernant un projet de zonage du parc de La Fontaine a été ouvert au Centre communautaire Elgar. À cette occasion, 747 signatures avaient été obtenues, soit près de 270% de plus que le nombre minimal requis.»

À la suite du conseil municipal du 6 octobre, l’arrondissement disposera de 45 jours pour décider de la date à laquelle se tiendra la signature du registre.

D’ici là, l’Action citoyenne a bien l’intention de continuer ses démarches afin de renverser la décision de la Ville.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!