Maxime Van Houtte La nouvelle règlementation sur l'achat de propriétés de plus e 500 000$ est maintenant en vigueur.

Le marché de la revente immobilière à L’Île-des-Soeurs croît à un rythme plus rapide que le reste de la région métropolitaine. C’est ce que conclut une étude de la Fédération des Chambres immobilières du Québec (FCIQ) sur les résultats des huit premiers mois de l’année.

«Ce qu’on voit depuis le début de 2015, c’est que le haut de gamme se porte bien. Les gens qui en sont à leur deuxième ou troisième propriété sont dans un marché favorable», affirme le directeur service analyse du marché pour la FCIQ, Paul Cardinal.

Les ventes sont en augmentation de 19 % sur l’île par rapport à pareille date l’an dernier. La croissance a été de 9 % pour le reste de la ville de Montréal et de seulement 6 % pour les banlieues.
Le prix médian d’une maison unifamiliale à l’IDS est de 735 000$. À titre comparatif, il est de 450 000$ sur la terre ferme et de 405 000$ dans le Sud-Ouest.

Si le marché se porte bien, il faut tout de même noter que le temps moyen de vente d’une maison a légèrement augmenté, passant de 119 à 128 jours, une situation peu inquiétante selon Sonia Lavoie, courtière immobilière du secteur.

«C’est tout à fait normal que le délai soit passé à environ trois mois. Les maisons se vendent toujours bien cependant», affirme-t-elle.

Condos
Si le marché de l’unifamilial est en santé, on observe des disparités dans le domaine de la copropriété parce que c’est un marché d’acheteur selon M. Cardinal.

«L’indice dans le marché de la copropriété est de 20 à L’Île-des-Sœurs, un résultat calculé selon le ratio acheteur/vendeur. Lorsque l’indice est de 10, il s’agit d’un marché équilibré. Il y a donc un surplus de copropriétés sur le marché de la revente», explique-t-il.

Il y a cependant un problème selon Mme. Lavoie. «Il n’y a presque pas d’acheteurs dans le domaine du condo. C’est très difficile, d’autant plus qu’il y a toujours de nouveaux développements domiciliaires.»
Le marché est tout de même encore très actif. «Il y a eu une légère baisse en juillet et en août, c’est certain. Il faudra attendre les résultats de septembre, mais il y a des ventes malgré tout, ça s’est certain», soutient Paul Cardinal.

Même si l’étude n’inclut pas les nouvelles constructions, celles-ci jouent tout de même un rôle clé. Il y a 194 unités de condos en construction à l’heure actuelle sur le territoire de L’Île-des-Sœurs. L’offre dans le secteur de la copropriété ne devrait pas s’estomper de sitôt.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!