Archives TC Media Les potentiels acheteurs de condos sont inquiets des répercussions de la construction du pont Champlain sur leur qualité de vie.

La construction du nouveau pont Champlain et de l’échangeur Turcot inquiète les agents immobiliers de L’Île-des-Sœurs. Dans le but d’améliorer les perceptions des clients potentiels, le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, veut élaborer des stratégies afin d’aider les courtiers, lors d’une rencontre dont la date reste à déterminer.

«Je vous garantis que nous vous donnerons les outils nécessaires pour vendre vos condos», a déclaré le maire Parenteau devant le Réseau Affaires Verdun jeudi, où se tenait une conférence du directeur coordination de Signature sur le St-Laurent, Daniel Genest.

«Beaucoup d’acheteurs nous disent qu’ils craignent pour la circulation et le bruit. Ils ont peur que ce soit difficile de se rendre à l’île», affirme Danielle Gagné, une courtière demeurant dans le secteur de la Pointe Nord.

Pour cette résidente du complexe Le Panorama, elle comprend la réalité de vivre en marge du chantier. Mme Gagné estime cependant que ces craintes sont non fondées.

Lorsqu’il y a eu des milliers de déchargements pour la jetée, nous n’en avons jamais eu connaissance chez nous. De plus, j’habite ici depuis sept ans, et jamais je n’ai vécu de problèmes majeurs de circulation en raison de travaux», ajoute-t-elle.

Ventes en hausse, prix en baisse
Le marché ne semble pas être concrètement affecté. Selon les données de la Chambre immobilière du Grand Montréal, la vente de copropriétés a connu une hausse de 15% de janvier à octobre, et les délais sont en baisse.

Les indicatifs ne sont toutefois pas aussi favorables pour ce qui est des prix, en chute de 9%. La construction du pont n’est pas à blâmer pour cette baisse selon Paul Cardinal, directeur service analyse du marché pour la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ),
«Il y a une offre excédentaire dans le marché de l’île. Avec ou sans construction, je crois que nous serions arrivés à des conclusions semblables», soutient-il.

Un avis partagé par le courtier immobilier Richard Neault. Par contre, il croit que le pont est un bon outil de négociation pour les acheteurs.

«Nous sommes certainement dans un marché d’acheteurs pour les condos. Les clients se servent du chantier comme argument supplémentaire pour tenter de négocier les prix à la baisse», indique-t-il.

Rencontre
Quoi qu’il en soit, les courtiers sont heureux de la proposition du maire Parenteau. «C’est une très bonne idée. Il faut rassurer les gens et leur dire que leur propriété ne perdra pas en valeur», dit Danielle Gagné.

Pour sa part, Richard Neault est intrigué par l’initiative. Il espère que les points abordés ne seront pas superficiels.

«Il faut faire comprendre aux acheteurs potentiels non seulement que leur qualité de vie ne sera pas sévèrement affectée, mais qu’en plus, la valeur des propriétés pourrait grimper jusqu’à 15% une fois le pont terminé», estime-t-il.

Le pont Champlain devrait être livré en décembre 2018, mais les impacts sur l’île pourraient être ressentis jusqu’en 2023. Ensemble, le maire et les courtiers espèrent convaincre les acheteurs que L’île-des-Sœurs demeure un bon endroit où vivre, et ce, même durant les travaux.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!