FELIX O.J. FOURNIER Plusieurs cyclistes n'ont pas hésité à revêtir leur équipement afin d'essayer le nouveau lien avec la rive sud réservé aux cyclistes.

Une quarantaine de cyclistes ont roulé vendredi matin pour la première fois sur la nouvelle piste cyclable de 2 km construite sur l’Estacade.  Fermée depuis 10 mois, le lien entre L’Île-des-Sœurs et la digue de l’Île Sainte-Hélène a été réaménagé pour le rendre plus sécuritaire et permettre du même coup la circulation de véhicules.

«Des bons liens comme ça nous motivent à ne pas rester chez nous à regarder la télévision», indique Richard Larocque, un retraité muni de son vélo présent lors de l’inauguration.

Il n’était pas le seul à avoir hâte d’emprunter cette piste de 6 000 m2 qui sera éclairée par des lampes DEL certifiées LEED. «Je trouve que c’est un bon investissement, très agréable pour les cyclistes», affirme Marc Laurendeau, un insulaire venu faire l’essai du pont.

D’une largeur de 3 mètres, la piste cyclable a coûté 6 M$. Elle évitera aux piétons et aux amateurs de vélo de côtoyer les voitures, comme c’était le cas auparavant sur la structure datant de 1965. Cela permettra aussi aux véhicules de circuler dans les deux sens sur l’Estacade et rendre les déplacements plus efficaces pour la construction du nouveau pont Champlain.

«On est en train d’affirmer la culture du vélo à Montréal. L’ancien site du pont Champlain n’avait pas d’espace réservé aux vélos, mais maintenant on ne peut plus construire de lien sans garder de l’espace pour le transport actif», soutient le responsable des dossiers vélos au sein de l’administration Coderre, le conseiller Marc-André Gadoury.

Reboisement
D’après le premier dirigeant des chantiers des ponts Jacques-Cartier et Champlain (PJCCI), Glen Patrick Carlin, environ 100 000$ sera investi dans le reboisement des berges entourant l’Estacade. Des arbustes, des herbes et des arbres notamment des conifères, devraient être plantées cet automne.

L’été dernier, des résidents de L’Île-des-Sœurs avaient dénoncé les coupes à blanc sur 15 m adjacents à l’Estacade. Des nids d’oiseaux avaient été détruits en pleine période de pondaison. Les quelques couleuvres brunes retrouvées sur le chantier ont été déplacées dans un hibernacle. «On devait couper les arbres pour connecter la nouvelle piste avec le réseau actuel», explique M. Carlin.

L’ingénieur croit que la structure durera une cinquantaine d’années, voire plus.

L’estacade est ouverte aux cyclistes et aux piétons chaque jour, de 6h à 22h.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!