Gracieuseté- The associated Press La basketteuse lachinoise Nirra Fields devra redoubler d'efforts lors du match éliminatoire alors que le Canada affrontera la France, mardi soir, à Rio.

La Lachinoise Nirra Fields s’est encore démarquée au sein de l’équipe canadienne de basketball. Dimanche soir, à Rio, elle a été la meilleure marqueuse de l’unifolié, avec 13 points. Cela n’a pas empêché les joueuses de s’incliner 73-60 contre l’Espagne lors de leur dernier match de ronde préliminaire.

« On a laissé la numéro 4, Laura Nicholls, prendre beaucoup trop de rebonds. Habituellement, c’est un de nos points forts, mais pas aujourd’hui et ça nous a fait mal », explique la coéquipière de Nirra Fields, Lizanne Murphy, qui pour sa part, réside à Beaconsfiled.

La poussée des Canadiennes, qui accusaient 10 points de retard, est survenue en fin de troisième quart. Les Espagnoles ont quand même su couper leur élan à la reprise du jeu et creuser l’écart pour finalement emporter leur quatrième victoire du tournoi.

Malgré la défaite, les Canadiennes étaient assurées de passer en ronde éliminatoire. L’équipe de Lisa Thomaidis affrontera la France en quart de finale du tournoi olympique. Murphy aurait tout de même préféré l’emporter afin de faire le plein de confiance avant le prochain rendez-vous.

« La France, nous la connaissons très bien et la moitié de l’équipe canadienne joue dans des clubs professionnels là-bas. En fait, nous sommes peut-être un peu plus connues en France qu’au Canada », de conclure celle qui joue pour le club UF Angers dans la ligue professionnelle française.

Le prochain match de l’équipe canadienne de basketball féminin se tiendra le mardi 16 août, à 21h15.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!