Gracieuseté - Yanick Macdonald Deux résidents de Lachine proposent que le parc René-Lévesque accueille un parc de conditionnement physique comme celui de LaSalle, montré dans la photo.

Deux jeunes sportifs de Lachine mènent une campagne de financement sur le web afin d’aménager un parc d’entraînement extérieur au parc René-Lévesque, sur le chemin du Canal.

Olivier Dion et Félix Dubois-Robert veulent que l’arrondissement de Lachine se dote d’un espace en plein air où les citoyens pourraient s’entraîner gratuitement avec de l’équipement de conditionnement physique.

parc_dentrainementLe duo propose un endroit où s’entraîner en utilisant le poids de son corps, la callisthénie. Les équipements nécessaires à cette discipline sont généralement des barres et des poutres.

« Il y a un mouvement de circuits d’entraînement en plein air à Montréal, fait valoir M. Dion. Quand je suis allé la première fois au parc de LaSalle, je trouvais qu’on devait en avoir un comme ça plus près de chez nous. Je sais qu’il y a aussi ce genre de parc à Dorval, mais on n’a rien de tel à Lachine. »

Ouvert au parc des Rapides depuis octobre 2012, le parc de LaSalle a coûté 107 000$. L’arrondissement n’a ainsi rien déboursé puisqu’il a reçu l’aide financière de la Ville de Montréal et de Québec avec le programme « Municipalité amie des aînés ».

parc_entrainement3Financement
Tout le monde pourrait trouver son compte dans ce type d’installations, selon eux. « Je suis pas mal certain qu’il y aurait beaucoup de personnes qui iraient parce que le concept est d’entretenir sa santé et de faire de l’activité physique en plein air », soutient M. Dion.

Olivier et Félix disent avoir interpellé le conseil d’arrondissement l’été dernier. Comme aucun budget n’est prévu pour ce genre d’installations, les jeunes ont décidé de lancer une campagne de sociofinancement sur le site Gofundme, le 31 juillet.

L’objectif est d’amasser 55 000$ d’ici le printemps prochain pour une ouverture à l’été 2017. Le montant représente les frais d’acquisition et d’installation des équipements en s’associant à l’entreprise Trekfit.

« C’est le coût moyen pour un beau parc d’entraînement avec tout ce qu’il faut », confirme le président-directeur général de Trekfit, Éric Tomeo.

En date du 22 septembre, les jeunes ont amassé 135$.

S’ils n’amassent pas la somme nécessaire, Olivier Dion et Félix Dubois-Robert souhaitent recueillir suffisamment d’argent pour défrayer une partie des coûts du projet, dont la balance pourrait être assumée par l’arrondissement.

Le maire de Lachine, Claude Dauphin, les invite à soumettre une demande officielle pour que leur projet soit analysé. Il précise toutefois que le parc René-Lévesque est géré par la ville-centre.

Les deux sportifs se disent ouverts à aménager le parc ailleurs sur le territoire de Lachine si nécessaire.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus