Le maire de Lachine, Claude Dauphin, a eu l’occasion d’exprimer sa frustration lors des consultations du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Furieux d’avoir été laissé de côté dans le tracé du Réseau électrique métropolitain (REM), c’est avec beaucoup d’émotion qu’il a présenté les dix recommandations de son mémoire.

Durant le quart d’heure qui lui était alloué, mercredi soir, il a dénoncé une situation qu’il considère injuste. À l’aube du plus grand projet de développement résidentiel de l’île de Montréal, dans Lachine-Est, le territoire n’est toujours pas desservi par un système de transport en commun adéquat.

Selon lui, l’absence de service sur des plages horaires plus longues et à de plus grandes fréquences pourrait mettre en danger le développement du quartier industriel de Lachine ainsi que la revitalisation des secteurs avoisinants.

De plus, les élus seraient forcés de revoir les changements de zonage votés récemment afin de permettre le projet VillaNova sur les terrains de l’ancienne usine de la Jenkins.

« Sans transport en commun, il nous sera impossible de développer un Transit Oriented Development (TOD), car la densité requise dans ces quartiers dépasserait la capacité de déplacement de ses résidents », a-t-il clamé.

Recommandations
Dans le document de 73 pages, l’arrondissement propose l’utilisation du corridor le long de l’autoroute 20 et de la rue Notre-Dame, identifié depuis 2010, pour l’implantation d’un futur tramway. Celui-ci partirait de la station de métro Lionel-Groulx, pour finalement desservir la Cité de Dorval et l’aéroport, en passant par le Sud-Ouest et Lachine.

En abordant l’impact négatif que le REM pourrait avoir sur la ligne de train de banlieue Vaudreuil-Dorion, M. Dauphin a demandé à ce qu’on lui apporte l’assurance que les fonds alloués au transport collectif profitent au maximum de citoyens tout en favorisant des projets structurants pour le réaménagement urbain.

L’arrivée du train électrique pourrait aussi signifier une augmentation significative du coût des services déjà existants ou l’abandon complet des deux lignes qui desservent le territoire lachinois par le Réseau de transport métropolitain, qui verra le jour en janvier 2017.

Les instances de BAPE ont démontré de l’intérêt devant les inquiétudes de Lachine. Elles se sont entre autres questionnées pourquoi, après multiples tentatives, l’arrondissement n’avait toujours pas obtenu de desserte de transport en commun adéquate.

Jusqu’à maintenant, plus de 50 mémoires ont été déposés auprès du BAPE lors des consultations sur le REM. La Cité de Dorval ainsi que le regroupement Imagine Lachine-Est ont aussi déposé un document.
Jeudi soir, ce sera le tour du GRAME et d’Alex Turcotte, le Lachinois à la tête du groupe Pour un meilleur projet et de la pétition qui circule présentement dans L’Ouest-de-l’Île , de faire leur plaidoyer.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!