Les Do, les Si et les Sols résonnement davantage sur la rue Notre-Dame depuis quelques semaines. Depuis que L’Oreille Musclée a déménagé ses locaux, les musiciens de tous âges ont accès 24 heures par jour à un endroit pour créer, apprendre et surtout, se réunir.

«On veut que ça devienne un lieu de rencontre qui fait place à la créativité. Les musiciens pourront même faire du karaoké ou des jam sessions», indique la propriétaire de l’école de musique, Ève Lewis.

Tous les mardis, Isaac Trudeau a rendez-vous avec le professeur Alexandre Lavoie pour ses cours de piano. «Je fais trois à quatre partitions par cours. Je pratique chez moi à tous les jours avec ma grand-mère», explique l’élève.

Le garçon de 7 ans a découvert sa passion pour l’instrument à corde il y a trois ans, alors qu’il participait à l’initiation aux Tout-petits à L’Oreille Musclée. «J’ai fait du xylophone et de la flûte. Le piano, j’aime ça parce que tu dois bouger tes mains rapidement», indique le Lachinois.

Pour Brigitte Sauvé, qui a toujours aimé la sonorité du piano, ce fut l’occasion de perfectionner ses connaissances. «J’avais une base, mais les cours m’ont permis de boucler la boucle au niveau de la théorie. Le professeur a une belle ouverture et on peut lui proposer un style. C’est motivant», indique la femme de 43 ans.

Les leçons résonnent jusque chez l’enseignante de mathématique. «Le piano devient un élément central quand je reçois des amis à la maison.»

Comme Brigitte et Isaac, les mélomanes pourront notamment apprendre le doigté, les positions et les règles de la musique dans les nouveaux locaux du centre musical. Le nombre d’élèves pourra d’ailleurs plus que doubler, passant de 70 à 150 personnes.

Services bonifiés
En plus d’offrir des cours aux petits et aux grands, L’Oreille Musclée, qui était établi sur la 19e Avenue depuis huit ans, a bénéficié de subventions allant jusqu’à 60 000$ pour bonifier ses services. Une boutique express et des studios ont été aménagés.

Munis de caméras de surveillance et disponibles en tout temps à l’aide d’une carte magnétique, les huit studios peuvent accueillir jusqu’à 28 musiciens.

«Même si les espaces sont indépendants, ils sont tous interconnectés pour que les personnes puissent pratiquer ensemble», explique Mme Lewis.

Production, enregistrement et animation sont rendus possibles au centre musical.

En ayant pignon sur la rue Notre-Dame, L’Oreille Musclée espère devenir un lieu de rassemblement incontournable.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!