TC Media/Patrick Sicotte Le guichet automatique sera retiré le 30 juin de la succursale de la rue Saint-Jacques, dans le quartier Saint-Pierre, à Lachine.

Les résidents du quartier St-Pierre perdront à la fin du mois le seul guichet automatique qui dessert encore le territoire. La Caisse Desjardins de Lachine a récemment vendu son immeuble de la rue Saint-Jacques.

L’institution financière avait accepté de conserver temporairement son guichet après avoir fermé le point de service à la fin octobre. «On a voulu laisser l’opportunité aux citoyens de s’adapter», indique le directeur général, Stéphane Lavoie.

Moins de 5000 transactions par mois sont effectuées à la succursale du quartier Saint-Pierre. «Il en faudrait entre 8 000 et 12 000 pour que le guichet soit rentable pour l’entreprise, soutient M. Lavoie. Les guichets automatiques sont en chute libre au Québec, notamment avec l’arrivée des nouvelles technologies, comme les applications sur les téléphones intelligents.»

Déception
Le directeur de Revitalisation Saint-Pierre, qui avait milité pour conserver le guichet notamment en lançant une pétition avec d’autres intervenants du quartier, est amer de la décision de la Caisse.

«On savait qu’on allait perdre le guichet automatique, mais l’idée était qu’entre temps, on trouve un terrain d’entente. On est déçu, mais on est ouvert à travailler avec la caisse pour trouver un plan B», soutient David Marshall, le directeur de Revitalisation Saint-Pierre.

Un sentiment partagé par le maire de Lachine, Claude Dauphin. «On trouvait que c’était un minimum d’avoir un guichet automatique. Il faut aussi penser aux personnes âgées du secteur qui devront se déplacer», déplore-t-il.

La Caisse Desjardins de Lachine a effectué des séances d’informations auprès des aînés. «On est encore ouvert à en faire d’autres. C’est certain qu’il y a une partie de la population qui est plus vulnérable, mais de façon générale, les résidents sortent à l’extérieur du quartier Saint-Pierre», soutient le DG.

Solutions
Si l’arrondissement se montre ouvert à accueillir un guichet automatique dans ses bâtiments, ça ne semble toutefois pas dans les plans de la Caisse Desjardins de Lachine.

«La solution qui peut être la plus viable à court terme, c’est un guichet ATM puisque ça ne nécessite pas les mêmes infrastructures. C’est plus rentable», avance M. Lavoie.

Le Marché Saint-Pierre, qui se trouve dans des locaux appartenant à Lachine, ne ferme pas la porte à cette idée. «Il faudra voir si l’arrondissement est favorable et regarder la faisabilité», affirme M. Marshall.

Dès le 30 juin, les résidents du quartier Saint-Pierre devront se rendre au point de service de la Caisse Desjardins de Lachine le plus près, soit celui situé sur la rue Provost.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!