TC Media/Patrick Sicotte Le tournage d’une émission de La Petite Séduction mettant en vedette Patricia Paquin s’est achevé aux abords du canal Lachine jeudi.

Lachine sera au cœur d’une émission spéciale de La Petite Séduction à Radio-Canada prochainement. TC Media a rencontré l’animateur Dany Turcotte et son invitée Patricia Paquin – résidente de Lachine depuis quinze ans – lors de la dernière journée de tournage jeudi.

Une session extérieure de zumba était organisée pour le tournage, le 22 juin en fin d’après-midi. Plusieurs dizaines de personnes s’étaient donné rendez-vous sur les berges du canal de Lachine pour participer à l’émission, qui fera partie d’une série de quatre épisodes de La Petite Séduction réalisés spécialement pour le 375e de la métropole.

«On est au tournage 233. C’est la première fois qu’on tourne à Montréal en 12 ans de La Petite Séduction», précise Dany Turcotte. L’animateur s’est dit enchanté de l’accueil reçu dans chacun des quartiers. «Les arrondissements ont embarqué, on est très content. C’est presque un nouveau concept d’émission.»

Séduction inversée
Pour Patricia Paquin, qui s’était rendue à Maniwaki avec La Petite Séduction en 2006, cette seconde expérience de tournage représentait l’opportunité de rendre la pareille à ceux qui l’ont reçue il y a plus de dix ans.

«Plutôt que de me faire séduire, c’est moi qui séduit cette fois, lance l’animatrice avec enthousiasme. Tony était l’un des participants de l’émission en 2006, donc c’est lui et sa famille qu’on séduit aujourd’hui à Lachine.»

Tony, qui n’avait qu’un fils à l’époque, forme maintenant une famille reconstituée avec sa conjointe Marie-Josée et leurs deux enfants. Ces derniers n’étaient pas encore nés lors de la visite de Patricia en 2006.

«Il y a eu plein de surprises, c’était très agréable. C’est une famille qui aime sur le soccer, alors ça nous a permis d’aller au Soccer Plex de Lachine et les enfants ont trippé avec un joueur de l’Impact de Montréal», raconte Patricia Paquin. Les deux tournages de La Petite Séduction, réalisés à une décennie d’intervalle, furent deux coups de cœurs pour elle.

Séduits par Lachine
Native de l’est de Montréal, l’animatrice est Lachinoise d’adoption depuis quinze ans. Son conjoint Louis-François Marcotte lui a transmis son amour du coin. «Il habitait juste à côté, à Dorval et il a étudié ici au Collège Sainte-Anne. C’est son patelin.»

Dany Turcotte, qui confirme avoir fait «deux fois le tour de la terre en kilométrage» au cours des douze ans de La Petite Séduction, a également déclaré sa flamme pour Lachine.

«La proximité du fleuve est probablement la plus belle de tout Montréal. Les gens pêchent, naviguent partout en bateau et en kayak… On ne voit pas ça en ville, ça m’impressionne! Je ne connaissais pas Lachine et je suis un peu en amour.»

S’inspirant des intérêts de Patricia et de ses habitudes dans le quartier, l’équipe a notamment tourné des séquences au parc René-Lévesque et au Marché Lachine. Les trois jours de tournage se sont conclus avec la séance de zumba sous le soleil, au bord de l’eau.

Dany Turcotte a beaucoup apprécié cette série de La Petite Séduction inversée. «On a enlevé les clichés que les gens de la campagne ont sur Montréal, comme on a enlevé ceux que les gens de la ville ont sur la campagne», fait-il remarquer.

L’émission sera diffusée le 19 juillet à 20h, sur les ondes de Radio-Canada.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!