TC Media/Archives Le MTQ devra tenir de diverses contraintes comme l’espace et la coordination avec les chantiers à proximité, dont celui de l’échangeur Turcot.

Alors que le ministère des Transports du Québec (MTQ) évalue les différents scénarios pour l’avenir de l’échangeur Saint-Pierre, les élus de Lachine interpellent Québec. Ils demandent au MTQ de démolir et de reconstruire à neuf la structure, qui relie l’autoroute 20 à la route 138, à Lachine.

Pour appuyer cette demande, le conseil a adopté une résolution en ce sens  lors de la dernière séance du conseil.

«Nous souhaitons un réaménagement majeur de cette infrastructure et qui tienne compte des réalités d’aujourd’hui. Les problèmes d’enclavement du quartier Saint-Pierre et la création du quartier résidentiel dans Lachine Est doivent être considérés dans la prise de décision», a fait savoir le maire Claude Dauphin.

Des études sont en cours afin de trouver une solution à long terme. Pour l’instant, tant la réfection de la structure datant de 1966 que sa reconstruction sont envisagées.

Depuis huit ans, des travaux de réfection sont effectués à l’échangeur Saint-Pierre pour assurer la sécurité des automobilistes. Quelque 157 000 véhicules y transitent chaque jour.

Des consultations sont prévues afin de tenir compte, entre autres, des préoccupations locales.

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!