TC Media/Patrick Sicotte Les amateurs de danse country se rassemblent tous les mardis de l’été, de 19h à 22h, sur le plancher de danse extérieur de Lachine. En cas de pluie, ils se dirigent vers le Honky Tonk, sur la rue Notre-Dame.

Arborant fièrement chapeaux et bottes de cowboy, les amateurs de danse qui prennent place sur le plancher de danse extérieur de Lachine donnent l’impression d’être au Festival western de St-Tite. Depuis le début de l’été, ils sont nombreux à se déhancher au rythme de la musique country aux abords des berges du lac Saint-Louis.

La mélodie qui se fait entendre à proximité de l’École de voile, sur le boulevard Saint-Joseph, suscite l’attention des curieux au passage. Autour de la piste, une soixantaine de spectateurs observent les participants qui s’échauffent.

Des résidents de Montréal et des environs se déplacent en grand nombre à ce rendez-vous hebdomadaire, espérant que la météo soit de la partie. «L’ambiance est bonne. C’est relaxant, c’est à l’extérieur et, en plus, c’est gratuit, lance Daniel Joubert, venu de Très-Saint-Rédempteur en compagnie de sa femme. Ça nous garde en forme et c’est bon pour la mémoire puisqu’on doit se souvenir des pas.»

Au fur et à mesure que la soirée avance, les chaises se vident alors que femmes et hommes de tous âges se dirigent vers le plancher de danse. «C’est une grande famille. Tout le monde se connait ici», fait savoir Johanne Bourque, venue se dégourdir les jambes.

S’initier au country
Plusieurs cyclistes et piétons qui empruntent la piste cyclable à Lachine s’arrêtent quelques minutes pour profiter du spectacle. Ils sont nombreux à se laisser emporter par l’ambiance festive, échappant même quelques timides pas de danse.

Du mari qui se dandine sous le regard amusé de sa femme, au grand-père qui fait tourner sa petite-fille sur elle-même, tous affichent un immense sourire.

Pour laisser la chance aux passants d’entrer dans la danse, le professeur du Honky Tonk, Michel Auclair, s’installe sur une scène aménagée à côté du DJ afin d’enseigner quelques chorégraphies. «C’est ouvert à tous. C’est familial et convivial», avance-t-il.

Et pendant que le soleil disparaît à l’horizon pour faire place au crépuscule, les pas des danseurs continuent de vibrer de plus belle sur le plancher de danse extérieur de Lachine.

Le plancher de danse extérieur de Lachine accueille diverses danses durant la saison estivale, passant du country au hip hop, et de la zumba au yoga. Les cours se terminent le 19 août.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!