Insatisfaite des services rendus par l’entreprise Catalogna & Frères pendant des travaux de réaménagements des espaces publics à proximité du Musée des beaux-arts de Montréal et de l’Université Concordia, la Ville de Montréal a décidé de l’inscrire sur sa liste noire.

Les élus siégeant au comité exécutif ont approuvé mercredi l’enregistrement de l’entreprise de Lachine sur «la liste des firmes à rendement insatisfaisant pour une période de deux ans».

Catalogna & Frères a décroché en mars 2016 un contrat de 4,8M$ pour des «travaux de réaménagement du domaine public» près du Musée des beaux-arts et l’Université Concordia. Le chantier, qui comprenait entre autres la reconstruction de trottoirs, le remplacement de lampadaires et l’installation de nouvelles bornes d’incendie, s’est déroulé jusqu’en juin dernier. Comme le contrat dépassait 100 000$, une évaluation des services rendus a été réalisée. Pour que les travaux soient jugés satisfaisants, la note devait dépasser 70%. Or, elle s’est élevée à 34,5%.

«Le chantier était désorganisé, l’échéancier directeur n’était pas révisé, les échéanciers court-terme n’étaient généralement pas suivis, plusieurs dessins d’atelier étaient soumis tardivement et certains sous-traitants refusaient même d’exécuter leurs travaux, car ils étaient en litige avec l’entrepreneur, est-il écrit dans les documents de la Ville de Montréal. [L’entrepreneur] n’a pas été en mesure de compléter les travaux prévus et la Ville a dû prévoir des aménagements temporaires afin de mitiger les impacts pour les citoyens.»

«Les gestionnaires de la Ville ont tenté par divers moyens d’amener l’entrepreneur à améliorer son rendement. (…) Malgré [des] efforts, aucune amélioration notoire n’a été observée», est-il également rapporté dans les documents de la Ville.

L’entreprise n’a jamais formulé de commentaire à cette évaluation de la Ville. Celle-ci a dû accordé un autre contrat afin de compléter les travaux, qui accusent un retard de trois mois.

Le responsable des infrastructures à la Ville de Montréal, Lionel Perez, a indiqué par voie de communiqué que le rendement des entreprises constitue une «critère primordial» dans l’octroi des contrats publics puisque «c’est l’argent des contribuables qui est en jeu».

Métro a tenté de rejoindre la direction de Catalogna & Frères, sans aucun succès au moment de mettre en ligne. L’entreprise, dont les bureaux se trouvent sur le boulevard Norman, à Lachine, fait désormais partie des six entreprises inscrites sur la liste des firmes à rendement insatisfaisant de la Ville de Montréal.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!