TC Media/Archives Le Blitz de Montréal, seule équipe féminine de football avec contacts de niveau élite au Québec, est formé de joueuses âgées de 18 ans et plus provenant de Montréal et des environs.

Après s’être joint à la Women’s Football Alliance (WFA) pour la saison 2017, le Blitz de Montréal est forcé de quitter la ligue américaine. L’équipe de football compétitif féminin du Québec, basée à l’école secondaire Dalbé-Viau à Lachine, devra trouver une alternative en vue de la saison prochaine.

La Women’s Football Alliance (WFA) a récemment pris la décision de ne plus disputer de match au Canada. Le Blitz de Montréal était la seule équipe canadienne parmi les 65 de la WFA.

Cette décision de la ligue survient après que des joueuses des équipes américaines aient eu des ennuis aux douanes, selon ce que rapporte la directrice générale du Blitz de Montréal, Manon Migner.

«Depuis 15 ans, on offre un bon niveau de compétition dans des ligues américaines. C’est une décision injuste», déplore Mme Migner.

Contrainte de se déplacer aux États-Unis pour chacune des parties et en raison des frais encourus, l’organisation n’a d’autre choix que de se retirer. Pour jouer dans la ligue américaine, chaque joueuse devait déjà débourser environ 1100$ par saison, dont un certain montant provenait de collectes de fonds. Cette somme aurait grimpé en disputant tous les matchs à l’étranger.

Rappelons que le Blitz de Montréal a dû quitter l’Independent Women’s Football League (IWFL) l’an dernier en raison de l’absence d’équipes de la IWFL dans le nord-est des États-Unis.

Alternatives
Créé en 2001, le Blitz de Montréal compte une trentaine de joueuses âgées de 18 ans et plus provenant de Montréal et des environs.

«On ne veut pas les perdre. Elles ont tout donné et je ne veux pas les laisser tomber. On a décidé de faire tout ce qu’il faut pour poursuivre les activités à Lachine», a fait savoir Mme Migner.

Présentement, trois scénarios sont sur la table. La formation pourrait affronter des équipes de la Saskatchewan, des Maritimes ou de l’Ontario. Le temps et les coûts liés au déplacement devront être évalués. Il n’existe présentement aucune ligue canadienne.

Une décision sera prise en début de semaine prochaine. L’équipe doit débuter en novembre son recrutement pour la saison commençant au printemps.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!