TC Media Bernard Blanchet, Claude Dauphin, Catherine Ménard et Maja Vodanovic.

Chaque semaine, TC Media invite les candidats à la mairie de Lachine aux élections municipales à exprimer leur point de vue sur différents enjeux locaux. Leur réponse est publiée telle quelle. Leur participation n’est pas obligatoire.

Quels sont vos objectifs en matière d’environnement et de développement durable pour l’arrondissement?

Bernard Blanchet, Vrai changement pour Montréal
Pour notre équipe, le développement durable ne sera pas géré en parallèle, mais fortement intégré dans nos grands projets pour Lachine :

– Notre stratégie pour revitaliser la rue Notre-Dame favorisera l’achat local;

– Notre projet de transport collectif SRB, Rapide de Lachine, contribuera résolument à réduire les gaz à effet de serre, et ce, à court terme;

– Nos propositions pour les familles, comme les bassins de baignade respectent l’environnement et l’écosystème.

De plus, nous poursuivrons l’étroite collaboration avec le GRAME en les appuyant activement dans leurs projets. Nous réinstaurerons le programme de nettoyage des berges. En matière d’infrastructures, nous mettrons tout en oeuvre afin de nous assurer que les projets domiciliaires, industriels et commerciaux soient pro-environnement. Nous faciliterons l’implantation de toits écologiques et de transports alternatifs. Nous encouragerons les citoyens à planter des arbres et à verdir leur ruelle.

Nous serons actifs auprès du gouvernement pour nous assurer du verdissement du quartier lors du réaménagement de l’échangeur Saint-Pierre et de la construction de futurs murs anti-bruit.

Pour plus d’information, visitez ce lien http://bit.ly/blanchet17

Claude Dauphin, Équipe Dauphin
En matière d’environnement, nous souhaitons éloigner davantage des berges notre prise d’eau brute afin d’en améliorer la qualité. Certaines études découlant d’une demande de consultation de Projet Montréal recommandent la disparition de notre usine pour nous brancher à celle de LaSalle, retardant ainsi notre projet d’une quinzaine d’années. Nous nous y opposons vigoureusement.

Nous avons devancé d’un an l’implantation de la collecte des matières organiques dans l’arrondissement. Tous les secteurs sont maintenant desservis et nous avons même commencé l’implantation dans les neuf logements et plus.

Notre arrondissement est reconnu comme celui qui plante le plus d’arbres (plus de 300 cette année).Nous poursuivrons en ce sens, tout en incitant les grands propriétaires terriens et les citoyens à en planter sur leur propriété.

Avec le GRAME, nous déposerons au début de l’année un plan visant à sécuriser les déplacements actifs des citoyens sur les trajets domicile-école-travail (corridors scolaires, intersections sécurisées, rétrécissement des intersections, etc.). De plus, nous finaliserons l’acquisition des dernières propriétés riveraines pour sécuriser la piste cyclable durant la première année de notre mandat.

Catherine Ménard, Équipe Coderre
Ensemble, soyons plus verdoyant

  • Obligation de toit blanc et/ou vert pour toute rénovation ou nouvelle construction avec toit plat ;
  • Bonification du % d’espaces verts exigés par l’arrondissement pour tout nouveau développement ;
  • Mettre à jour nos règlements afin de favoriser l’éco-habitation dans une optique de développement durable ;
  • Favoriser les initiatives citoyennes pour le verdissement des espaces communs telles que des ruelles vertes et blanches ;
  • Piétonisation de la 32e avenue (entre Notre-Dame et St-Joseph) afin d’y permettre des expositions d’artisans locaux et un verdissement de cette artère ;
  • Promouvoir les initiatives citoyennes favorisant l’agriculture urbaine en distribuant annuellement des plans, fleurs, fines herbes, compost et paillis gratuitement ;
  • Développer une politique pour contrer le gaspillage alimentaire, une politique zéro-déchet et développer davantage d’incitatifs pour l’utilisation de couches lavables ;
  • Accentuer la recherche dans le domaine des infrastructures vertes, notamment pour ce qui est de l’utilisation du plastique ou du verre dans les routes et trottoirs ;
  • Développer un projet d’aménagement du passage entre la 46e et la 48e avenue ;

https://edclachine.wixsite.com/2017

Maja Vodanovic, Projet Montréal
Maja Vodanovic s’est d’abord impliquée en politique pour réduire la pollution dans le lac Saint-Louis. Par son projet Art et Eau, avec les enfants de Lachine, elle a informé les citoyens sur cet enjeu et influencé la dépollution du ruisseau Bouchard.

Le lac Saint-Louis est le trésor de Lachine et la source de notre eau potable.  Projet Montréal s’engage à réduire les débordements des égouts dans le lac, par des infrastructures et des normes d’aménagement vertes.  Nous déplacerons notre prise d’eau potable vers les rapides où sa qualité est meilleure.

Lachine Est constitue un des plus grands terrains à redévelopper à Montréal.  Projet Montréal s’engage à adopter un plan d’ensemble et des normes de constructions pour créer un éco-quartier exemplaire.  Nous adopterons également des normes de construction pour l’ensemble du territoire, notamment pour l’efficacité énergétique et le verdissement.

Environ le tiers de la pollution de l’air résulte des transports.  Projet Montréal la réduira en investissant dans les transports en commun, par l’amélioration du service d’autobus et la construction d’un métro de surface vers le centre-ville.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!