Gracieuseté Sans qu’il s’en attende, Robert «Bob» Aubertin a été intronisé au Temple Canadien de la Renommée en courses d’accélération, samedi, en présence de quelques 200 convives.

Les amateurs de courses d’accélération ont pu entendre sa voix pendant plus de 40 ans. Aujourd’hui à la retraite, le Lachinois Robert «Bob» Aubertin a été intronisé au Temple canadien de la Renommée.

«Ces années où j’étais derrière le micro ont toutes été marquantes. Le rôle d’un annonceur est de bien informer le public. Il ne faut jamais tenir pour acquis que le spectateur possède toutes les connaissances du sport. C’est ce qui différencie un bon annonceur», souligne humblement M. Aubertin.

L’homme de 72 ans a fait ses débuts aux pistes de Napierville et de Sanair, dans les années 1960-70. «À l’époque, on n’avait pas de tour d’annonceur. On prenait les caisses de bois dans lesquelles les manufacturiers de boissons gazeuses livraient les bouteilles. On n’avait pas de micro, on parlait dans un porte-voix», se souvient-il.

C’est d’abord au Salon Auto-Sport qu’il a appris l’art de s’exprimer en public. Passionné de courses d’accélérations et de la prise de parole en public, il a également animé une émission de radio intitulée «Drag Action 68», pendant un an.

«J’ai toujours aimé le sport motorisé, en particulier la course d’accélération», indique celui qui a œuvré en vente, dans le secteur de la haute technologie.

Passionné
Au cours de sa carrière, M. Aubertin a annoncé lors d’évènements majeurs de la «NHRA», aux États-Unis. Il a également présidé le club «South Super Snakes Ford Drag» et dirigé la division 1 pour «UBRA Canada».

C’est avec intérêt et passion qu’il n’a jamais cessez d’approfondir ses connaissances dans le domaine. «Très tôt, avant les courses, je me promenais sur le site pour rencontrer les compétiteurs et discuter avec eux. Lorsqu’ils arrivaient sur la ligne de départ, je pouvais discuter des particularités de chacune des voitures.»

Parmi ses mentors, il compte entre autres les annonceurs Dave McClelland, Jon Lundberg ainsi que le tristement décédé Steve Evans.

Intronisation
Même s’il a raccroché son micro il y a plus de 25 ans, Robert «Bob» Aubertin demeure impliqué dans ce sport. Il est à la direction du Temple canadien de la Renommée en courses d’accélération depuis sa fondation, en 2014.

L’ancien annonceur assiste aux évènements de la «NHRA». Il souhaite que les exploits des légendes canadiennes, autant les pilotes, les chefs d’équipe, les mécaniciens, les arbitres, les promoteurs que les commanditaires, soient reconnus au pays et à l’étranger.

Entre sa passion pour les courses d’accélération et les voyages, il consacre son temps à sa priorité numéro un, sa famille. C’est notamment à Lachine qu’il profite des moments avec son épouse, ses trois filles et ses six petits-enfants.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!