TC Media/Isabelle Bergeron La commandante du PDQ 8, Jacynthe Boucher, est en poste depuis un peu plus d’un an.

Les actions misent en place par les policiers du poste de quartier (PDQ) 8 pour améliorer le sentiment de sécurité semblent porter fruit. Lachine a connu une légère baisse de la criminalité au cours de la dernière année.

«Pour les vols de véhicules et dans les véhicules, on a une baisse significative, ainsi que les introductions par effraction, les vols qualifiés sur la personne et dans les commerces», énumère la commandante du PDQ 8, Jacynthe Boucher, en poste depuis un peu plus d’un an.

La fermeture de deux bars clandestins sur la rue Camille en juin a notamment permis d’améliorer le sentiment de sécurité des résidents du secteur Saint-Pierre.

Une attention a aussi été portée sur la sécurité routière. Le PDQ a noté une diminution des collisions matérielles.

La commandante déplore toutefois l’accident mortel survenu en août à l’intersection des rues Notre-Dame et Saint-Pierre. Une piétonne a perdu la vie lors d’une collision avec un camion.

Les policiers ont ainsi décidé de sensibiliser les piétons et les cyclistes aux angles morts des véhicules lourds, à proximité de l’échangeur Saint-Pierre, durant une journée.

Les personnes du troisième âge ont aussi été outillées en matière de maltraitance, entre autres par du porte-à-porte et la présentation d’une pièce de théâtre.

Proximité
Pour arriver à diminuer la criminalité, les policiers du PDQ 8 ont collaboré avec différents intervenants locaux. Les nouveaux agents ont d’ailleurs participé à une tournée de l’arrondissement afin de mieux connaître les ressources offertes sur le territoire.

Une rencontre tenue en novembre avec divers partenaires servira à orienter les grandes lignes du plan d’action 2018 en fonction des besoins locaux. «L’année prochaine, on va répéter l’expérience et on aimerait mettre à contribution la population. On est là pour servir les citoyens. C’est important qu’ils nous partagent leurs préoccupations», fait savoir Jacynthe Boucher.

En ce sens, des cadets policiers ont pris le pouls des Lachinois dans divers secteurs, principalement entre mai et septembre. La sécurité dans les espaces publics, tels que les parcs, les rues et les pistes cyclables, a notamment été relevée.

Afin de favoriser les échanges avec la population, les policiers ont pris part à diverses activités, allant d’une partie de pétanque avec des aînés à une séance de bateau-dragon avec des jeunes.

À l’affût des besoins du secteur, des agents ont remis des paniers de Noël durant les dernières semaines. «Chaque équipe a ciblé une famille, fait savoir la commandante. C’est ça Lachine, et c’est ça les policiers de Lachine. Ce sont des personnes qui ont à cœur leur population.»

Médias sociaux
Si certains demeurent sceptiques face à cette légère baisse de la criminalité, la commandante Boucher estime que la désinformation, notamment attribuable à la médiatisation rapide et aux médias sociaux, peut influencer la perception du sentiment de sécurité chez les Lachinois.

«Si les résidents veulent rétablir les faits ou connaître une situation, ils peuvent communiquer directement avec nous», indique-t-elle.

Le PDQ 8 veut mettre en place un système de communication efficace et rapide auprès de la population.

Activités et réalisations

  • Séances de burinage
  • Cafés avec un policier
  • Présence dans divers événements
  • Remise d’une somme de 8 300$ pour des projets jeunesses à Lachine

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!