Gracieuseté Des élèves de la 4e à la 6e année de Lachine et de Dorval sont inscrits au défi de la Bourse du carbone Scol’ERE, développée en 2011 par la Coop FA, à Lévis.

Des centaines d’élèves de Montréal se sont engagés à réduire leur empreinte écologique afin de sauver la planète. Inscrits à la Bourse du carbone Scol’ERE, les enfants se sont donnés comme mission de changer leurs habitudes de vie ainsi que celles de leur famille.

Les gaz à effet de serre (GES) sont en partie responsables des changements climatiques. Canicules, inondations, incendies de forêt et pénuries d’eau potable sont au nombre des phénomènes météorologiques, qui inquiètent les experts.

Le programme éducatif permet aux élèves des écoles primaires de mieux comprendre les changements climatiques, les GES ainsi que l’impact de leurs choix de consommation. Les jeunes seront appelés à identifier des pistes de solutions et à sensibiliser leur entourage.

«Chacune de nos rencontres avec les jeunes nous redonne confiance envers le fait que les changements de comportement sont à notre portée, se réjouit Jonathan Théorêt, le directeur du GRAME. L’entrain et la curiosité que les élèves démontrent sont très encourageants.»

Des animateurs du GRAME et du GUEPE accompagneront les jeunes jusqu’en juin lors d’ateliers. Au total, 45 classes provenant des commissions scolaires de la Pointe-de-l’Île, de Montréal, Marguerite-Bourgeoys, English-Montréal et Lester-B.-Person, ont accepté de relever le défi.

Défis au quotidien
En plus de réduire les émissions de GES, le projet vise à les compenser. Dans leur carnet d’enquêteur, les enfants disposent de différents défis liés à la consommation, à l’énergie, au transport ainsi qu’aux matières résiduelles. Chacun d’eux a un équivalent en volume d’émissions de dioxyde de carbone (CO2) évitées.

Par exemple, un jeune peut demander à son parent d’éteindre sa voiture lorsqu’il est arrêté pour plus de 30 secondes ou encore respecter les limites de vitesse afin de réduire les GES. Une famille québécoise moyenne qui relève ce défi évite l’émission de 683 kg de CO2 par année.

Les gestes des participants peuvent être achetées par des organisations ou entreprises sous forme de Crédits carbone éducatifs afin de compenser leurs propres émissions et ainsi, financer la réalisation des ateliers auprès des jeunes.

Cette année, l’objectif collectif, incluant les écoles, les citoyens et les entreprises, est fixé à 2 millions de kg de CO2 évités. Ce gaz favorise l’effet de serre et donc le réchauffement climatique.

Pour plus d’infos boursescolere.com

 

Écoles participantes à Lachine et Dorval

  • École des Berges-de-Lachine
  • École Catherine-Soumillard
  • École Jardin-des-Saints-Anges
  • École Saint-Louis
  • École Gentilly

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!