Gracieuseté La Ville de Montréal a annoncé en janvier la fermeture des usines de filtration de Lachine et de Dorval dans le cadre d’une révision de l’alimentation en eau potable de ce secteur de l’île.

Les dispositifs anti refoulement des six usines de production d’eau potable de Montréal, incluant celles de Lachine et de Dorval, seront mises aux normes. La ville-centre a débloqué 165 000 $ pour des services professionnels en ingénierie.

Les dispositifs anti refoulement servent à empêcher l’entrée d’eau non potable ou toutes autres substances susceptibles de contaminer l’eau.

Cette dépense supplémentaire élève à 374 700$ le contrat accordé à Stantec Experts-conseils, qui avait obtenu le mandat en juin 2015 pour une durée de 48 mois.

Ce montant servira entre autres à la préparation des plans et devis, à l’assistance durant la période d’appel d’offres ainsi qu’à la surveillance du chantier.

Fluoration
En raison des travaux effectués par la Ville de Montréal à l’usine de filtration de Dorval, la Cité a annoncé un arrêt temporaire de la fluoration de l’eau.

À compter de maintenant, et ce jusqu’en octobre, l’eau distribuée par l’usine de Dorval ne sera plus fluorée.

La fluoration de l’eau aurait pour but de prévenir le risque de carie dentaire.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!