TC Media/Denis Germain France Lafleur a eu l’idée de mettre en place un programme sur les arts de la marionnette, après avoir invité le marionnettiste télévisuel Michel Ledoux à un de ses cours.

Si Bibi vient de la planète XY1000Z, le marionnettiste télévisuel Michel Ledoux est quant à lui originaire de Lachine. Celui qui a notamment donné vie au célèbre enfant extraterrestre à la chevelure verte partagera sa passion en enseignant les arts de la marionnette.

Pour la première fois au Québec, les éducateurs et les enseignants recevront cette formation à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), à compter de cet été. Ce n’est nul autre que l’artiste lachinois célébrant 38 ans de carrière qui transmettra son savoir aux élèves.

En prêtant sa voix à Théo ainsi qu’à Graziella de La maison de Ouimzie, pour ne nommer que ceux-là, l’homme de 59 ans a marqué plus d’une génération.

«Je m’en allais en psychologie et j’ai bifurqué vers l’enseignement. Finalement, je me suis retrouvé marionnettiste par concours de circonstances. La manière dont on se servait de la marionnette à l’université, comme outil pédagogique, m’avait fasciné. Je n’ai jamais arrêté depuis.»

Les étudiants inscrits au programme apprendront entre autres comment fabriquer et utiliser la marionnette pour favoriser les apprentissages des enfants. «En plus de permettre aux jeunes de s’exprimer, la marionnette développe leur potentiel créateur en stimulant leur créativité et leur imagination», indique France Lafleur, chargée de cours au Département des sciences de l’éducation de l’UQTR, à l’origine du projet.

Au terme d’une formation de 30 heures, les éducateurs et les enseignants bénéficieront d’un programme complet pour leurs élèves. «Ils pourront l’utiliser en classe pour une durée variant d’une semaine à une année scolaire, dans différents volets, explique M. Ledoux. On veut que l’enfant apprenne à s’exprimer et non à parler à la marionnette pour s’exprimer.»

Des invités surprise seront présents lors de la formation, qui se tiendra du 7 au 10 août.

Magie
France Lafleur a rencontré Michel Ledoux à l’école primaire Victor-Thérien, à Lachine, où elle y a enseigné pendant une dizaine d’années. «Ma fille était dans sa classe en deuxième année. On a fait des projets ensemble», fait savoir le Lachinois.

Près de 15 ans plus tard, les deux formateurs uniront à nouveau leurs forces afin de faire opérer la magie derrière les marionnettes. «Il y a un plaisir qui s’installe instantanément, et ce, peu importe l’âge», soutient Mme Lafleur, qui est récipiendaire du Prix du premier ministre du Canada pour l’excellence en enseignement et qui chapeaute plusieurs projets.

En suivant notamment les pas de Michel Ledoux et en manipulant les marionnettes, les éducateurs et les enseignants transporteront à leur tour les générations futures dans cet univers fantastique.

Pour plus d’infos uqtr.ca/fc.cham

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!