TC Media/Marilyne Demers Plus de 4000 unités verront le jour à Lachine-Est, sur les terrains des anciennes usines Jenkins, Dominion Bridge et Arcelor Mittal. Un projet résidentiel pourrait aussi voir le jour sur l’ancien site de Spinelli Toyota Lachine.

L’arrondissement de Lachine s’est doté d’une politique locale d’inclusion de logements sociaux et abordables dans les projets résidentiels.

Cette nouvelle politique, adoptée lors de la séance du conseil lundi, prévoit la création de 15 % de logements sociaux ou communautaires et 15 % de logements abordables. Actuellement, Lachine compte plus de 21 000 unités résidentielles sur son territoire, dont 7 % sont des logements sociaux ou communautaires.

Les promoteurs de nouveaux projets résidentiels de plus de 25 unités seront informés de la mise en place de cette nouvelle politique. L’arrondissement compte également négocier avec les promoteurs privés pour les projets de plus de 25 unités qui nécessitent une modification réglementaire afin de modifier leur plan.

«L’arrondissement, par l’adoption de cette politique, souhaite exercer pleinement son leadership afin que ses grandes orientations soient au cœur de l’évolution durable de son territoire» a indiqué la mairesse de Lachine, Maja Vodanovic.

La Stratégie d’inclusion de logements abordables dans les nouveaux projets résidentiels de la Ville de Montréal vise les projets résidentiels de 100 logements et plus.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!