Métro Média Des organismes et des institutions se sont réunis le 6 juin afin de réactiver la Table de réflexion et d’actions interculturelles de Lachine (TRAIL) pour s'assurer de l'intégration des nouveaux arrivants à Lachine.

Après avoir interpellé les différents paliers gouvernementaux au cours des derniers mois, l’ensemble des organismes de Lachine s’est mobilisé face aux récentes vagues d’immigration.

S’il est impossible de chiffrer le nombre exact de nouveaux arrivants venus s’établir à Lachine, les organismes estiment que des dizaines, principalement du Niger et du Nigeria, sont venus s’établir dans l’arrondissement depuis septembre.

Leurs services étant davantage sollicités par les familles immigrantes, ils ont réactivé la Table de réflexion et d’actions interculturelles de Lachine (TRAIL). Moins active depuis deux ans, la TRAIL vise à réfléchir et à poser des actions pour s’assurer d’intégrer les nouveaux arrivants au sein de l’arrondissement.

«On veut arrêter d’être en mode réaction. Il faut travailler en amont pour qu’il n’y ait pas d’écart trop important entre la population qui est ici depuis longtemps et les gens qui arrivent. Ça peut créer des chocs. Il faut réagir et savoir comment bien les intégrer», soutient le directeur de Concert’Action Lachine, Pierre Barrette, qui animait la rencontre, le 6 juin.

La TRAIL regroupe les principaux acteurs de Lachine, tels que le CSSS de Dorval-Lachine-LaSalle, le Service de police de la Ville de Montréal, le Carrefour jeunesse-emploi de Marquette, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys ainsi que divers organismes communautaires.

Actions
Au lendemain de cette rencontre, une dizaine d’organismes de l’arrondissement se sont réunis au local du Comité de vie de quartier Duff-Court (COVIQ), dans le secteur Duff-Court.

L’événement s’est déroulé sous forme de kiosques d’informations. L’objectif était de mieux informer les nouveaux arrivants sur les services offerts à Lachine.

Le Centre social d’aide aux Immigrants (CSAI), voué à l’accueil des personnes immigrantes et des réfugiés, était également sur place. Avec ses deux points de service situés à Ville-Émard/Côte-Saint-Paul et à Verdun, le CSAI offre désormais ses services à Lachine pour faciliter l’intégration socioprofessionnelle des demandeurs d’asile.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!