Le projet de reconversion de la Maison mère de la Congrégation des Sœurs de Sainte-Anne, à Lachine, devrait aller de l’avant, selon le rapport de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) rendu public la semaine dernière.

Même si le projet a été bien accueilli, l’OCPM juge que plusieurs modifications au projet de règlement sont requises dans le but de protéger ce patrimoine tout en respectant l’intention de la Congrégation. Il souhaite aussi voir le projet favoriser des liens avec son milieu.

«Le projet sous sa forme actuelle perpétue l’enclavement du secteur Duff-Court, qui ne bénéficiera pas d’un accès facile aux espaces verts. Des dispositions devraient être prises à cet effet», peut-on lire dans le rapport.

Le promoteur du projet, Bâtir son quartier, prévoit la construction de deux nouveaux bâtiments, dont une nouvelle résidence pour les Sœurs et un projet résidentiel tourné vers l’économie sociale.

Il s’agit en tout de presque 450 unités, dont 150 pour les Sœurs et 240 vouées à des personnes âgées de plus de 75 ans ou en perte d’autonomie.

Le projet prévoit de garder et réhabiliter la Maison du Chapelain, en plus de transformer la Chapelle en salle multifonctionnelle accessible au public, d’agrandir le stationnement longeant la rue Esther-Blondin, de concevoir des espaces à bureaux ainsi que de maintenir et valoriser les espaces verts existants et de réaliser un parc public sur le site.

Ces changements ont nécessité une consultation publique au préalable, car ils n’étaient pas en adéquation avec certains aspects du règlement de zonage de l’arrondissement, notamment quant à la question du nombre d’étages maximum et du ratio de stationnement.

Le projet est porté par Bâtir son quartier et découle d’un partenariat avec Habitations La Traversée (futur acquéreur et gestionnaire d’une majeure partie du site), Ædifica, le GRAME ainsi qu’une collaboration avec l’arrondissement de Lachine.

Les séances d’informations et d’auditions des opinions ont rassemblé plus de 200 personnes. Elles ont été intégralement diffusées en vidéo sur ses réseaux sociaux et suivis par plus de 500 personnes.

Face à la décroissance de sa population, la Congrégation des Sœurs de Sainte-Anne avait souhaité céder sa Maison mère tout en se gardant une place dans un nouveau bâtiment plus adapté à ses besoins. Les décisions futures qui seront prises pour l’avenir du site reposent désormais entre les mains de l’arrondissement et de la Ville.

Pour plus d’infos: ville.montreal.qc.ca

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!