Faire du neuf avec du vieux, c’est l’objectif que s’est lancé la résidente de Beaconsfield Christelle Jacquet. La passionnée de couture récupère toute sorte de tissus pour en faire des vêtements ou des accessoires pour enfants, vendus en partie chez elle et dans un détaillant de Lachine.

«La couture a toujours fait partie de ma vie. Ma mère était couturière, elle nous faisait elle-même tous nos habits», raconte Christelle Jacquet. Elle fait de la couture en marge de son métier de musicothérapeute, où elle aide à améliorer les relations parents-enfants.

Face aux coûts des nombreux changements de vêtements pour ses deux enfants qui grandissaient rapidement, elle a décidé de les confectionner elle-même, tout comme ceux pour ses propres besoins.

«J’aime l’hiver et je voulais jouer avec ma fille dehors, mais j’étais enceinte, alors c’est là où j’ai décidé de créer des extensions pour mes manteaux d’hiver», précise-t-elle.

Les clients qui apportent du tissu et de vieux habits trop usés pour être réutilisés bénéficient d’une réduction sur le prix des articles commandés.

Créativité

Avec les pièces de vieux linge, Christelle Jacquet y voit des rideaux, des tabliers de bricolage, en passant par des robes d’allaitement ou des housses pour poussettes.

«Quand on a des enfants, on a besoin de toutes sortes d’accessoires pour une durée de temps parfois courte, alors c’est pratique de pouvoir économiser un peu d’argent sur ces achats», explique Mme Jacquet.

Elle vend aussi des accessoires comme des trousses à crayons ou des pochettes à usages multiples. Ses articles étaient vendus dans le magasin Zucchini de Pointe-Claire, qui a fermé récemment.

Désormais, elle n’a plus qu’un point vente, chez Glup à Lachine, en plus de tenir des étales dans les marchés ou les foires de Noël. Mais Mme Jacquet compte avant tout sur le bouche-à-oreille pour continuer à tisser un réseau de clients.

Pour plus d’infos : christellejacquet371@gmail.com et Boépratik par Christelle (Facebook)

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!