Le Messager Lachine & Dorval/Johanna Pellus Richard Mabley et Soslan Tsoutsiev ont été récompensés pour la stratégie numérique de leur jeune entreprise Transformer Table, qui réalise la majorité de son chiffre d'affaires à l'étranger.

Grâce à une aide financière de 360 000 $, davantage d’entreprises de l’ouest métropolitain pourront bénéficier du soutien d’Export Montréal Ouest (ExMO) pour s’implanter à l’international. L’organisation créée il y a six ans a contribué à plusieurs réussites, dont celles d’entreprises finalistes au Prix MercadOr comme la Dorvaloise Transformer Table.

Le montant accordé par le gouvernement canadien permettra de soutenir les activités d’ExMO, une division de Développement économique Saint-Laurent (DESTL), pendant les trois prochaines années. Il s’agit de l’organisme régional de promotion des exportations (ORPEX) du centre-ouest et de l’Ouest-de-l’Île de Montréal.

«Nous sommes la première ligne d’aide pour les petites et moyennes entreprises (PME) qui souhaitent exporter», explique la commissaire à l’international, Lydia Cappelli.

Avec son équipe de quatre personnes, elle s’assure de proposer des stratégies et des processus rigoureux de sélection d’un marché à l’international. ExMO a 2 100 entreprises dans sa base de données sur les quelque 10 000 que compte l’ouest de Montréal.

Stratégie numérique
À ses débuts en 2016, Transformer Table a participé à quelques activités d’ExMO. Deux ans plus tard, l’entreprise dorvaloise de fabrication de meubles fait plus des trois quarts de ses affaires à l’étranger.

«Nous faisons la majorité de nos ventes en ligne ainsi que via le financement participatif», explique le vice-président, Richard Mabley, dont la compagnie utilise beaucoup les réseaux sociaux et les influenceurs pour son marketing.

Lui et le président, Soslan Tsoutsiev, se sont rencontrés à l’école secondaire Dorval-Jean XXIII. Leur vision en matière de stratégie numérique leur vaut désormais d’être finalistes dans cette catégorie au Prix MercadOr, qui souligne le succès des entreprises exportatrices.

«Nous obtenons une validation de personnes qui voient des entreprises tous les jours, c’est la preuve que nous faisons quelque chose de bien», ajoute M. Tsoutsiev.

Transformer Table emploie 12 personnes dans ses installations du boulevard Saint-Régis ainsi que plus d’une centaine au Viêt Nam où sont fabriqués les meubles.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!