Messager Lachine & Dorval – Lisa Lasselin Le Groupe d’Entraide a reçu une subvention de 20 000$ par le programme Co-operators, afin d’engager un jeune souffrant de problème de santé mentale en stage pour une durée d’un an.

À 29 ans, Francis Chartier a brisé l’isolement tout en trouvant une voie adaptée à ses problèmes de santé mentale. Il a intégré le programme Co-operators qui le mènera bientôt à son diplôme de cuisinier.

«Je passais souvent devant le Groupe d’Entraide Lachine sans m’y arrêter et puis je me suis dit que, peut-être, je pouvais y trouver ce dont j’avais besoin pour sortir de ma situation», explique le Lachinois.

Il y a deux ans, M. Chartier a vécu des problèmes de consommation de drogue et d’alcool, en plus de deux hospitalisations à l’Institut Douglas, à Verdun, en raison de sa schizophrénie.

Aujourd’hui, c’est plein de confiance qu’il prépare un bœuf bourguignon pour la trentaine de membres que compte l’organisme dédié aux personnes souffrant de problèmes de santé mentale. Il est guidé par Pierre Richard, à la fois chef cuisinier et mentor, qui exerce ce métier depuis 38 ans à travers le Canada.

Même si les locaux sont loin d’être aussi bien équipés que celle d’un restaurant, M. Chartier bénéficie d’un suivi individuel. «Le rythme est moins soutenu que dans un établissement de restauration, mais cela permet de lui donner un avant-goût du métier», ajoute M. Richard.

Opportunité

Avant de joindre le programme, Francis Chartier a enchaîné des petits emplois, notamment comme déménageur. «J’étais laissé à moi-même, ce n’était pas adapté à mon handicap en plus d’être beaucoup trop stressant», confie le jeune homme.

Le programme Co-operators se déroule sur un an, à raison de 25h par semaine, payé 1100$ par mois. Le Groupe d’Entraide, qui offre le programme subventionné, dispose encore de quatre places pour accueillir des jeunes entre 18 et 35 ans.

«Cela leur permet de lsocialiser. Ils se lèvent le matin en ayant un but en plus d’avoir un rythme de vie régulier», souligne Caroline Descary, directrice du Groupe d’Entraide Lachine.

En plus de se réorienter, Francis Chartier a pu intégrer les Habitations Normand Bergeron, des logements semi-supervisés gérés par le Groupe d’Entraide.

Pour plus d’infos

514 639 4941

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!