Messager Lachine & Dorval – Frédéric Lacroix-Couture Le programme PR@M-commerce permet l'implantation de nouvelles entreprises sur la rue Notre-Dame, à Lachine.

Plus de la moitié des bâtiments de la rue Notre-Dame, à Lachine, auront connu une métamorphose d’ici 2020. L’arrondissement prévoit des investissements publics et privés totalisant 16 M$ pour la rénovation de locaux et de façades ainsi que la venue de nouveaux commerces.

Les résultats du programme municipal PR@M-commerce, mis sur pied en 2015, commencent à se faire sentir. La Ville de Montréal a accepté une quarantaine de projets qui transformeront 38 des 73 immeubles de l’artère commerciale.

Douze projets ont été complétés depuis les derniers mois, dont la réfection du Marché Station Angus, du Rona, de l’atelier-boutique Gulp et du magasin de chaussures de sport Sam Tabak.

Plusieurs autres entreprises sont à investir pour s’implanter sur la rue Notre-Dame telles que le restaurant L’Oeufrier, La Librairie Verdun et le Falafel Saint-Jacques. La mairesse de Lachine, Maja Vodanovic, mentionne que d’autres projets seront bientôt annoncés.

Selon elle, le redéveloppement du quartier Lachine-Est suscite un engouement autour de la Belle Dame et attire de nouveaux joueurs.

«Les gens sentent que ça s’en vient, le fait qu’on commence à creuser et à bâtir. Et l’Office de consultation publique vient d’ici quelques mois pour partir la planification de tout ce secteur avec les citoyens», expose l’élue.

Achalandage

Le programme PR@M-commerce vise à stimuler, consolider ou revitaliser des artères commerciales de Montréal. La ville-centre injecte en subventions jusqu’à 250 000$ par projet pour couvrir le tiers du coût des travaux.

Lachine apporte aussi un coup de pouce financier supplémentaire aux nouveaux commerces par l’entremise de son programme Renouveau Notre-Dame. L’Association du centre-ville de Lachine observe déjà un effet bénéfique grâce à PR@M-commerce.

«Ça rehausse beaucoup la rue Notre-Dame. Il y a moins de locaux vacants et plus de vie. La rue est plus belle parce que les vitrines sont occupées et il y a plus de circulation», analyse sa présidente et directrice du Groupe d’Entraide Lachine, Caroline Descary, qui ne cache pas que certains commerces ont aussi fermé entre-temps.

La mairesse Vodanovic note également que les Lachinois fréquentent davantage l’artère commerciale. Elle souhaite que les investissements améliorent l’offre locative pour les entreprises.

«Parfois, des gens voulaient venir, mais ils ne trouvaient pas de locaux à leur goût. Maintenant, qu’on rénove, il va y avoir plus de locaux de qualité à louer», soutient la mairesse.

En plus du volet commercial, certains projets permettront l’ajout de logements aux bâtiments existants.

Projets à venir (numéro civique)

E T-Shirt (600)

Le trois Mâts, Coopérative de Solidarité (735)

L’Oeufrier ( 830)

L’Hôtel de Ville (900)

Bowalt Construction (1095)

Garderie l’Étoile filante ( 1000)

Pharmacie Berge Shalter et Alaria Chamoun ( 1190)

Falafel ( 1299)

Librairie de Verdun (1225)

Sam Tabak pour Enfants ( 1325)

Au Bal Masqué (1365)

Leone ( 1405)

Clinique Dentaire Lachine (1675)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!