Messager Lachine & Dorval – Isabelle Bergeron Touchée par le décès de son jeune neveu, Anne-Marie Villani a récolté plusieurs milliers de dollars au profit de la Fondation Rêves d'enfants au cours des 11 dernières années.

Une femme d’affaires de Lachine contribue à concrétiser le dernier souhait de dizaines de jeunes mourants. Depuis que son neveu a perdu son combat contre le cancer alors qu’il vivait son voyage de rêve, Anne-Marie Villani récolte chaque année de l’argent au profit de la Fondation Rêves d’enfants.

Devant son commerce de la 6e avenue, la Lachinoise organise une épluchette de blé d’Inde et un lave-auto qui amassent en moyenne près de 1000$, chaque automne. Mme Villani ne calcule plus tous les dons qu’elle a remis à l’organisme en mémoire de Raphaël Tiscia, l’un des fils de son frère.

«Pour moi, l’important ce n’est pas de compter, c’est d’aider les enfants. On ne donne pas un million de dollars par année, mais si tout le monde remet 1$, ça va quand même aider un enfant à réaliser son rêve», mentionne la propriétaire du magasin Économie familiale.

Il y a 12 ans, elle a vu tout le dévouement de la Fondation à l’égard de son neveu qui a pu se rendre à Walt Disney, en Floride.

Après des mois à souffrir de maux de tête, Raphaël est diagnostiqué d’un cancer du cerveau au printemps 2006. Les médecins ont entamé certains traitements, mais ils ont évalué les chances de survie du garçon de 9 ans comme étant nulles. Il ne lui restait que six mois à vivre, se rappelle Mme Villani.

«Il n’a jamais fait voir qu’il avait des risques de mourir. Tout le temps qu’il était à l’hôpital, il faisait ses devoirs et continuait l’école. Mon mari l’appelait ‘le petit guerrier’», se souvient-elle

Dernier vœux

L’un des derniers vœux de Raphaël a été de visiter le pays de Mickey Mouse avec sa famille, ce que la Fondation matérialisera en octobre 2006.

«Ils ont tout fait pour que le petit puisse avoir son rêve. Ils ont tout payé, jusqu’à la dernière cenne», raconte Mme Villani.

Son neveu n’a toutefois pu profiter du parc d’attractions. Au deuxième jour du voyage à Orlando, Raphaël est décédé dans la chambre d’hôtel où dormaient sa mère et des deux frères. La Fondation Rêves d’enfants a déboursé pour son rapatriement vers le Québec.

Maximiser

Ce soutien démontre aux yeux d’Anne-Marie Villani que l’organisme de bienfaisance maximise chaque dollar reçu pour les jeunes atteints de la maladie.

«Il n’y a personne qui dépense l’argent pour rien. Ils paient pour les enfants, pour leurs derniers rêves», insiste-t-elle.

Pour des raisons familiales, la Lachinoise n’a pas mis sur pied d’activités de financement cette année, mais a fait un don de 500$. Mme Villani remet annuellement 5% des profits de son commerce d’électroménagers usagés à la Fondation.

La femme d’affaires de 58 ans souhaite se rattraper en 2019 et tenir un important événement qui pourra recueillir entre 3000$ et 4000$.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!