Frédéric Lacroix-Couture Le Dorvalois Michel Lespérance a lancé une pétition pour contrer toute éventuelle action de la Cité de Dorval ou de la Ville de Montréal d’éliminer ou modifier le parcours de la piste cyclable de l’avenue Cardinal.

Plusieurs Dorvalois se plaignent que la piste cyclable de l’avenue Cardinal prend trop de place. La jugeant nécessaire, Michel Lespérance a lancé une pétition la semaine dernière pour sensibiliser les élus. L’arrondissement discutera de la problématique lors de la prochaine séance du conseil.

Lespérance circule à vélo sur l’avenue Cardinal depuis plusieurs années. Il a récemment pris connaissance sur le Web de commentaires de citoyens qui souhaitant voir disparaître le corridor cycliste au profit d’une voie automobile supplémentaire.

Une dame a notamment fait savoir que la piste multifonction est trop large et qu’elle rend la circulation dangereuse, surtout en heure de pointe. “This bike path is too large for the road making the driving conditions, particularly at rush hour, treacherous for the Dorval North community», a écrit Sarah Campeau.

Les mécontents soulèvent majoritairement que dans la trafic, la circulation y est particulièrement difficile et que les gros camions ou les autobus doivent faire des virages serrés.

«La piste est parfaitement adaptée au type de secteur dans lequel nous vivons. Elle a été aménagée pour assurer la sécurité des cyclistes, joggeurs et marcheurs», confie pour sa part l’instigateur de la pétition.

Faux problème

Selon M. Lespérance, ce n’est pas la piste cyclable le vrai problème, mais plutôt l’aménagement des routes. Une majorité d’automobilistes qui empruntent les axes routiers majeurs, notamment les autoroutes 13, 20 et 520, proviennent des différentes activités liées à l’aéroport.

Afin d’éviter les bouchons, les automobilistes empruntent des artères résidentielles, comme l’avenue Cardinal, créant des phénomènes d’engorgement.

«On a besoin de plus de pistes cyclables, pas de moins», affirme M. Lespérance, décidé à ne pas perdre la bataille.

Avec sa pétition, il souhaite obtenir le soutien de la population pour bloquer d’éventuelles propositions de réaménagement de la piste cyclable. De plus, il veut sensibiliser la Ville de Montréal, responsable de ce lien, à une meilleure organisation de la circulation routière dans le secteur et qu’elle agisse en conséquence.

Du côté de la Cité de Dorval, aucune discussion ne sera entamée avant qu’une plainte officielle ou la pétition soit déposée au conseil.

«On essaie de rendre les gens plus actifs et la ville plus verte. Les pistes cyclables seront toujours un bon moyen pour y parvenir», a fait savoir le chargé des communications Sébastien Gauthier.

Les citoyens sont d’ailleurs invités à discuter de cette problématique lors de la prochaine séance publique, le 17 décembre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!