Gracieuseté Chaque année, le Groupe d’entraide de la sclérose en plaques de la banlieue ouest organise des campagnes de financement pour collecter les fonds nécessaires au maintien de ses services.

Le Groupe d’entraide de la sclérose en plaques (SP) de la banlieue ouest, situé à Dorval, fêtera son 45e anniversaire cette année. En plus de célébrer leur date de fondation, les membres du groupe organiseront une grande marche de financement pour une 20e année consécutive.

Fondé en juillet 1974, le groupe d’entraide compte aujourd’hui environ 300 membres et bénévoles dans l’Ouest-de-l’Île. L’organisme offre un service d’accompagnement pour les gens souffrant de sclérose en plaques, une maladie dégénérative qui s’attaque au système nerveux central.

À l’occasion de leur 45e anniversaire, quelques conférences seront données dans le but de promouvoir leurs services et une grande fête aura lieu cet été pour souligner la date de fondation de l’organisme.

«Notre mission est d’offrir un soutien humain aux diagnostiqués. On s’occupe aussi des parents et conjoints pour les aider à vivre la situation. Puis, on les guide vers différentes ressources, comme des ergothérapeutes, des physiothérapeutes ou bien des centres de réadaptations spécialisés qui pourront prendre en charge le gros du travail physique», explique Nicole Duchastel, directrice du Groupe d’entraide de la SP.

Plusieurs rencontres sont mises sur pieds pour permettre aux gens de socialiser et de partager les difficultés auxquelles ils font face. Des cours de yoga, de l’aquaforme et des séances avec des psychologues spécialisés en sclérose en plaques sont disponibles. Les groupes de nouveaux diagnostiqués ont la possibilité de se rencontrer tous les mois.

Marche de l’espoir

Au printemps, ce sera la 20e édition de la grande marche de financement se déroulant chaque dernier dimanche de mai, en l’honneur du mois de sensibilisation de la SP.

Plusieurs participants, que ce soit à pied, à vélo ou bien en fauteuil roulant, se joignent au groupe pour marcher entre cinq et dix kilomètres et être solidaires à la cause. Les dons sont majoritairement offerts lors de la marche ou par Internet.

L’an dernier, près de 500 marcheurs s’étaient rassemblés à l’école secondaire des Sources de Dollard-des-Ormeaux pour cette journée festive. Environ 110 000$ ont été recueillis grâce à la contribution des donateurs. Le Groupe d’entraide de la SP conserve 20% des dons pour se financer et pouvoir continuer à offrir ses services. Le reste des dons est redistribué à la société.

«C’est à travers les témoignages de gens qui nous disent qu’on leur a sauvé la vie qu’on sent que notre travail a un sens. C’est très touchant. Les gens devraient savoir qu’il existe des groupes comme le nôtre pour leur offrir le soutien nécessaire, et qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls», conclut Mme Duchastel.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!