Récemment, on apprenait que l’usine Blue Water Seafoods fermera définitivement ses portes le 1er juin 2014. Le maire (réélu) de l’arrondissement de Lachine, Claude Dauphin, s’est penché sur la situation, comme il l’avait fait lors de la «fermeture sauvage» de l’usine Old Dutch, au printemps 2013.

«Mes pensées se sont vite tournées vers les 124 employés et leurs familles affectés par cette prochaine fermeture. Notre secteur manufacturier a subi toutes sortes de contrecoups au cours des dernières années, et ce sont nos concitoyens qui en paient le gros prix», a déploré Me Dauphin.

Le maire Dauphin rappelle le contexte de la fermeture de l’usine Blue Water de Lachine. Il s’agit essentiellement d’un cas de surcapacité de production dans les autres usines du groupe Gorton’s dans ses installations aux États-Unis. La productivité et la qualité du travail des employés de Lachine ne seraient pas en cause. L’entreprise n’invoque aucun autre motif. Notons que l’essentiel de la production était exporté aux États-Unis.

Services de reclassement

«Cependant, a ajouté le maire Dauphin, je suis soulagé d’apprendre que l’entreprise entend offrir à ses employés tous les services de reclassement disponibles, allant même au-delà des services habituels prévus par la loi». À cet égard, un article paru dans un quotidien montréalais, dans lequel la CSN reconnaissait la bonne volonté de l’entreprise, atteste cette affirmation.

Le scénario d’une relance a été évoqué avec le directeur général de l’usine. Ce dernier a mentionné, avant de procéder à l’annonce, que tous les scénarios avaient été envisagés. En ce sens, la décision semble définitive.

«J’espère que les représentants du gouvernement du Québec respecteront leurs engagements quant aux programmes d’investissements créateurs d’emplois pour Lachine. D’ici la fermeture de l’usine en juin 2014, je souhaite que tous les employés qui travaillaient à Lachine auront eu l’occasion de se trouver un autre emploi tout aussi satisfaisant», a conclu Claude Dauphin.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!