Photo: TC Media - gracieuseté Denis Gaumond Sandra Roux, Femke Bergsma et Kim Gallup, des représentants de l’arrondissement de Lachine, de Concert’Action Lachine, de la CDEC LaSalle-Lachine, du CSSS Dorval-Lachine-LaSalle, du GRAME, de Revitalisation Saint-Pierre et Maja Vodanovic, conseillère d’arrondissement dans le district du Canal.    
Depuis environ deux décennies au Québec, on observe auprès d’un grand nombre de citoyens un désenchantement pour la démocratie dite représentative, qui se traduit généralement par une baisse de confiance envers les élus et conséquemment, une diminution du taux de votation aux différentes élections.

Suivant ce cynisme ambiant, on serait tenté de croire que les Québécois se sont éloignés des sphères décisionnelles, mais il en est tout autrement.

Que ce soit dans des secteurs tels que l’environnement, la culture, le développement social ou encore l’aménagement du territoire, les citoyens s’impliquent de plus en plus au sein de comités ou d’associations afin de garantir la défense de leurs intérêts. Désormais, l’élaboration de n’importe quelle politique publique doit inclure la participation de toutes les parties prenantes, incluant les citoyens.

Des mécanismes participatifs

À Lachine, cette transformation de l’action citoyenne est palpable. Plus que jamais, les organismes communautaires adoptent des mécanismes participatifs qui permettent à un nombre toujours grandissant de citoyens de se mobiliser autour d’enjeux qui les préoccupent.

Le 19 septembre dernier, Concert’Action Lachine et ses partenaires locaux, ont fait la démonstration que la population souhaite être entendue et par le fait même, participer à la prise de décision concernant le développement de son arrondissement.

Cette consultation citoyenne, organisée devant le Marché de Lachine, a permis à une centaine de citoyens de discuter de leurs préoccupations en vue d’améliorer la qualité de vie dans leur quartier. Beaucoup d’idées intéressantes ont émergé sur le trottoir de la rue Notre-Dame.

«De la politique autrement»

Même le maire Claude Dauphin, présent lors de cette journée, a souligné dans son allocution la nécessité de «faire de la politique autrement», en tenant des activités participatives du genre qui permettent aux citoyens de prendre la parole et d’être entendus.

Rien n’est encore parfait en ce qui a trait à ce nouveau modèle de participation citoyenne, mais force est d’admettre qu’un vent nouveau souffle sur l’arrondissement. Un momentum est tranquillement en train de s’installer à Lachine.

La communauté commence à réaliser que son influence auprès des instances décisionnelles n’est pas que théorique, mais bel et bien pratique.

Pour s’informer davantage au sujet de la démarche de développement social à Lachine et y participer, on peut consulter la page Facebook du projet.

Samuel Campbell

Concert’Action Lachine

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!