Alors, deux appels à la police et une femme qui se méfie des gens étranges qu’elle épie de derrière son rideau sont suffisants pour écrire un article qui incite à la peur?

Je suis consciente que Lachine n’a rien de parfait, qu’une femme qui se sent suivie en voiture peut être inquiétant, mais la présence d’une prostituée et quelques personnes «qui parlent fort» sont loin de plonger Lachine dans la criminalité et la prostitution, comme le promet votre titre racoleur.

J’espère trouver plus d’intégrité journalistique dans vos pages, à l’avenir.

Talhi B.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!