Ce lundi 3 décembre, à 19h30, le Ciné-club de l’Entrepôt, à Lachine, présente «Les Bêtes du sud sauvage».

D’un souffle puissant, ce film de Benh Zeitlin évoque les conditions de vie des gens défavorisés de la Louisiane et la dévastation provoquée par l’ouragan Katrina. Il comporte aussi un aspect fantastique (les aurochs) qui lui donne la dimension d’un conte.

Sans aucun temps mort, particulièrement bien interprété par des acteurs non professionnels, Les Bêtes du sud sauvage se révèlent une oeuvre très originale, à la fois impressionnante et touchante.

Hushpuppy (Quvenzhané Wallis), 6 ans, vit dans le bayou avec son père (Dwight Henry). Brusquement, la nature s’emballe, la température monte, les glaciers fondent, libérant une armée d’aurochs. Avec la montée des eaux, l’irruption des aurochs et la santé déclinante de son père, Hushpuppy décide de partir à la recherche de sa mère disparue.

Adapté de la pièce de théâtre Juicy and Delicious, de Lucy Alibar, Les Bêtes du sud sauvage a remporté de nombreux prix en 2012: le Grand prix du jury et le prix de la Meilleure photographie au Festival du film de Sundance; la prestigieuse Caméra d’or, le prix FIPRESCI (prix de la presse internationale), dans la catégorie «Un Certain Regard», et le prix Regard jeune, au Festival de Cannes, et enfin, le Grand Prix, le prix de la Critique internationale et le prix de la Révélation Cartier au Festival du film américain de Deauville.

Les billets pour assister à la projection sont en vente au coût de 6$ chcun sur le site Internet de l’arrondissement [www.lachine.ca], à la Maison du brasseur, au Bureau du citoyen ou aux bibliothèques de Lachine.

Information et billetterie: 311 ou 514 634-3471, postes 302 et 828.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!