Devant une cinquantaine de commerçants et autres intervenants du milieu des affaires de l’arrondissement de Lachine, le maire Claude Dauphin a annoncé, le 1er novembre dernier, la mise en chantier du projet Revitalisons Notre-Dame, un projet visant une meilleure intégration de la rue Notre-Dame au Vieux-Lachine, et ultimement, à l’arrondissement dans son ensemble.

«Nous voulons une rue Notre-Dame dont les caractéristiques architecturales et patrimoniales sont valorisées; une rue remplie de commerces spécialisés, de boutiques artisanales et d’entreprises de services, bref une rue reflétant le caractère du Vieux-Lachine et qui contribue au développement économique et à l’amélioration de la qualité de vie des résidants», a déclaré Me Dauphin.

1,5 million $ sur trois ans

Les élus de Lachine ont mandaté la Direction de l’arrondissement afin qu’elle développe un plan de revitalisation de la rue Notre-Dame, prenant en considération les commentaires émis lors de deux séances de travail du Groupe de travail sur la rue Notre-Dame, un groupe formé d’élus, de fonctionnaires et de représentants de l’Association centre-ville Lachine (ACVL).

Ce plan représente un investissement d’un million et demi de dollars de la part de l’arrondissement, à raison de 500 000$ par année pendant trois ans, et comporte trois volets: un volet communication afin de promouvoir le projet; un volet physico-artistique visant le réaménagement de la rue; et un volet concours invitant les entrepreneurs, en herbe ou aguerris, à lancer leur entreprise sur la rue Notre-Dame.

Potentiel de développement

Aujourd’hui, force est de constater que, compte tenu de l’indéniable potentiel de développement commercial que présente l’arrondissement de Lachine, plusieurs projets immobiliers — les projets Verso 1 et 2, le Daly Morin, le projet du Groupe Maurice et plusieurs autres dans l’environnement immédiat — renforcent le positionnement du Vieux-Lachine et de la rue Notre-Dame comme pôle institutionnel et pôle de services de l’arrondissement.

En fait, il y a présentement plus de 1000 nouvelles unités d’habitation en construction ou en gestation dans le secteur centre de l’arrondissement.

«Cet apport de nouveaux résidants, à proximité des concentrations commerciales de la 32e Avenue et de la rue Notre-Dame, pourrait avoir un impact significatif sur les détaillants et les entreprises de services qui sauront plaire à ces nouveaux clients. En fait, il s’agit de quelque 1680 nouveaux clients pouvant générer des dépenses de consommation courante de l’ordre de 14 M$. Voilà, en quelques chiffres, l’impact commercial potentiel du développement résidentiel auquel on assiste dans le secteur centre de Lachine», a précisé Claude Dauphin.

Le maire de Lachine a également tenu à souligner les efforts soutenus des conseillers Lise Poulin et Jean-François Cloutier, qui ont travaillé en étroite collaboration avec différentes ressources de l’arrondissement à l’élaboration de ce projet, notamment la Direction de l’aménagement urbain et des services aux entreprises (DAUSE).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!