À Lachine, les trois conseillers qui étaient encore associés à Union Montréal, Jane Cowell-Poitras (conseillère de Ville), Bernard Blanchet et Lise Poulin (conseillers d’arrondissement), siégeront comme indépendants, avec les deux autres indépendants que sont Claude Dauphin (maire) et Jean-François Cloutier (conseiller d’arrondissement, district du Fort-Rolland).

«Nous entamons une étape fort importante pour la suite des choses, soit le rendez- vous électoral du 3 novembre 2013. Ce sera comme un marathon et je serai le premier au front. Je serai candidat au prochaine scrutin pour continuer le travail au nom et pour les citoyens et citoyennes de Lachine, avec intégrité, détermination et surtout avec passion».

Voilà la déclaration, sûrement des plus claires, du conseiller d’arrondissement Bernard Blanchet, faite lundi dernier, – après le sabordage du parti Union Montréal -, en compagnie de la conseillère de ville, Jane Cowell-Poitras, et de la conseillère d’arrondissement, Lise Poulin.

Les deux conseillères ont aussi l’intention de se représenter et ont aussi martelé cette raison: «pour servir les Lachinois et Lachinoises et pour revendiquer et promouvoir l’autonomie de l’arrondissement au sein de la grande ville».

Les deux conseillères et le conseiller, devenus des «agents libres», disent-ils en chœur, forment une sorte de front commun d’élus indépendants, à l’approche du scrutin de novembre, en se disant tous les trois «plus libres de parler et de prendre position».

«Il est certain que le modèle va changer, affirme Bernard Blanchet, peut-être une coalition d’élus indépendants, par exemple, qui choisiraient d’appuyer un candidat à la mairie de Montréal, qui sait?»…

Rappelons que le conseiller d’arrondissement du district J.-Émery-Provost, qui ne siège pas au conseil municipal de Montréal, était président du caucus de tous les élus du désormais défunt parti Union Montréal. «Un poste que j’ai occupé par loyauté jusqu’à la fin», dit M. Blanchet avec fierté et émotion.

Dauphin a hâte de débattre…

De son côté, le maire indépendant de Lachine, Claude Dauphin, qui a décidé de renouveler son mandat lors du scrutin du 3 novembre prochain, espère que la campagne sera alimentée de débats vigoureux et constructifs au sujet des enjeux d’importance pour les résidents de Lachine.

«J’aimerais discuter franchement et ouvertement avec mes adversaires, non seulement des enjeux lachinois mais aussi de ceux qui affecteront l’ensemble de la population montréalaise. Le tout devant toutefois se dérouler dans un esprit de respect mutuel», a déclaré Claude Dauphin.

Rappelons que le parti Union Montréal (UM), ou ce qu’il en reste, est disparu! Les élus restants d’UM, incluant le chef intérimaire Richard Deschamps, conseiller de ville à l’arrondissement de LaSalle, l’ont annoncé au cours d’un point de presse, le 9 mai dernier, au musée Pointe-à-Callière, dans le Vieux-Montréal.

Le sabordage d’Union Montréal arrivait ainsi à une semaine de l’entrée en scène de l’Équipe Denis Coderre, prévue le 16 mai, et après une nouvelle ronde de démissions, notamment à LaSalle, avec six, le conseil d’arrondissement au complet (moins un siège vacant), et à Lachine, où le maire Claude Dauphin a annoncé son intention de siéger dorénavant comme indépendant jusqu’aux élections du 3 novembre, auxquelles il sera à nouveau candidat à la mairie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!