L’intimidation à la Chambre des communes est un sujet dont nous avons souvent parlé dans mon caucus. Nous en avons également parlé au caucus des jeunes, que je préside, car il semblerait que l’intimidation soit à la fois relié au genre, mais également à l’âge.

Je n’ai jamais été victime moi-même de ces attaques mesquines, mais j’ai été témoin de commentaires trés discriminatoires et malheureux à l’égard de certaines de mes collègues.

Enfin, je suis fière que ma collègue Ève Péclet ait résolu d’exposer ce problème au grand jour. C’était la première fois en mai 2011 que le Parlement du Canada accueillait autant de jeunes et de femmes et j’en suis ravie. Il peut être difficile pour certains « Messieurs » d’accepter la disparition du « Boys Club Parlementaire », mais nous somme en 2013 et je pense que ce genre de comportement doit être évincé!

Les femmes et les jeunes ont leur place au parlement, car nous avons pour la première fois de l’histoire du Canada, une représentation plus juste de la population canadienne. Nous avons pourtant encore du chemin à faire!

Isabelle Morin, députée NPD, Notre-Dame-de-Grâce-Lachine

(commentaires envoyés par Facebook)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!