Les élus de Lachine ont adopté une résolution, presque en fin de séance et à toute vapeur, pratiquement sur le coin de la table, le 15 avril dernier, demandant, entre autres, un moratoire sur l’installation des compteurs électriques de nouvelle génération par Hydro-Québec.

Toutefois, le maire de l’arrondissement de Lachine, Claude Dauphin, s’est voulu clair et il a répété plus d’une fois en cours de préparation du document: «On le fait en appui aux citoyens, même si cette résolution n’a pas de valeur et de portée légales, même si elle se veut symbolique».

Effectivement, le conseil lachinois a formulé et adopté une résolution qui se lit en résumé comme suit: «Devant l’inquiétude manifestée par des citoyens de Lachine quant à l’installation de compteurs de nouvelle génération dans leur résidence par Hydro-Québec; attendu que l’information reçue lors de la journée d’information, le 4 avril 2013, en ce qui a trait aux avantages ainsi que l’absence de risques pour la santé de cette technologie, ne semble pas avoir répondu entièrement aux inquiétudes et préoccupations des citoyens; attendu que des problèmes quant à la démarche d’installation et la procédure de retrait ont été soulevé par des citoyens; attendu les décisions rendues par la Régie de l’énergie; attendu que le conseil d’arrondissement n’a aucune juridiction sur les affaires d’Hydro-Québec, celle-ci relevant de l’Assemblée nationale du Québec; il est résolu de demander au gouvernement du Québec qu’il insiste auprès d’Hydro-Québec d’utiliser des moyens additionnels pour rassurer et informer adéquatement les citoyens sur le projet; de demander au gouvernement du Québec qu’il recommande à la Régie de l’énergie de faire les enquêtes qu’elle juge appropriées, afin de s’assurer du respect de ses décisions; que le conseil d’arrondissement demande au gouvernement du Québec qu’il se saisisse de cet important dossier, qu’il impose un moratoire au projet et qu’il rende toute autre ordonnance afin d’assurer meilleures transparence et compréhension du projet.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!