Le projet de loi 3, de Bernard Drainville, pour des élections à date fixe, est inutile! Dire une chose et proposer le contraire n’est pas digne d’un ancien journaliste.

Sera-t-il le seul à en porter l’odieux? Certainement pas. Tous les autres partis ont vu la faille… et vont probablement l’appuyer. À date fixe!!!… mais la première ministre se conserve toujours la prérogative de dissoudre la chambre. Donc, de déclencher des élections si la situation l’exige.

C’est invraisemblable. Un affront tellement grave à l’intelligence des citoyens et à la démocratie. La Coalition pour la constituante a vu la faille. Au lieu d’appuyer, on dénonce!

En démocratie, peut-on présenter un projet de loi aussi tordu? Un vieux parti en remplace un autre et la vie continue comme si les citoyens n’étaient pas informés. Participez disent-ils! Franchement!

On se croirait revenu aux temps des justificatifs du président Bush pour bombarder l’Irak! Ne manque qu’une photo aérienne pour compléter la mystification.

Puisque ce projet de loi va passer à l’étude, nous de la Coalition pour la constituante introduirions un amendement – pour boucher un autre trou – qui empêcherait le parti au pouvoir de contourner la loi, en s’assurant de perdre un vote crucial. Tout simplement en demandant à ses députés de tomber malade lors du vote! Ainsi on déclenche des élections au moment qui nous convient?

Mais nous sommes certains que les partis politiques n’y ont pas pensé!

Daniel Guersan, chef intérimaire

http://www.coalitionconstituante.ca

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!