Photo: Courtoisie Le 5 décembre dernier, les policières Carlota Santos et Caroline Chèvrefils tenaient un kiosque d’information sur la violence conjugale et intrafamiliale, à la suite de la présentation de la pièce de théâtre «La Larme du silence».
Le 28 novembre dernier, les policiers du Poste de quartier (PDQ) 8 et du MAP, en compagnie des enquêteurs du Centre d’enquête Ouest, ont procédé à l’arrestation de Michel Roberge pour une série d’introductions par effraction survenues à Lachine et à LaSalle au cours des derniers mois.

Suite à l’arrestation de Michel Roberge, une perquisition a été faite à son domicile où des objets volés lors des cambriolages furent retrouvés.

L’enquête a débuté le 16 novembre dernier, alors que des témoins ont donné une bonne description physique du suspect et de son véhicule. Plusieurs introductions par effraction s’en suivent et la même description du suspect revient.

Après avoir fait de l’observation chez Roberge, les enquêteurs obtiennent un mandat de perquisition pour fouiller son domicile. Suite à son arrestation, Roberge n’a toujours pas retrouvé sa liberté.

«La Larme du silence»

Le 5 décembre dernier, l’agente sociocommunautaire du PDQ 8, Carlota Santos, et l’agente Caroline Chèvrefils tenaient un kiosque d’information sur la violence conjugale et intrafamiliale, à la suite de la présentation de la pièce «La Larme du silence».

L’événement fut un succès alors qu’une centaine de personnes y ont assisté. Plusieurs partenaires ont collaboré à cet événement, tels que le C.A.S.U.A.L., le Parados, le CSSS, l’arrondissement de Lachine et l’organisme Côté Cour.

Il y a eu un témoignage très touchant d’une survivante de violence conjugale qui est venue raconter son histoire, ses épreuves, et son cheminement.

Vols dans des garages sous-terrains

Depuis la dernière semaine, il y eu plusieurs vols dans des véhicules stationnés dans les garages sous-terrain, sur la rue Duff Court, à Lachine.

Dans tous les événements, le ou les suspects ont fracassé la vitre arrière du véhicule pour ensuite le fouiller et y voler les objets laissés à vue.

Les vols se produisent autant de jour, de soir et de nuit. Aucune arrestation n’a eu lieu, mais le dossier est en progression car plusieurs pistes sont sous enquête.

Rappel des règles de sécurité

– Ne rien laisser à vue dans votre véhicule;

– Amenez avec vous tout objet de valeur;

– Stationner dans un endroit éclairé;

– Ne pas tolérer les gens qui flânent;

– Signalez tout comportement douteux au 9-1-1;

– Référez-vous à l’Office municipal d’Habitation (OMH) pour toute anomalie, bris ou autre;

– Rapportez toute infraction criminelle à la police.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!