La députée néo-démocrate Isabelle Morin (Notre-Dame-de-Grâce–Lachine) invite la population à une consultation publique portant sur le logement abordable, qui se tiendra le mardi 20 mars, de 19h à 21h, au Carrefour jeunesse emploi (CJE) NDG, situé au 6370, rue Sherbrooke Ouest.

«Les Québécois sont nombreux à s’inquiéter des problèmes de logement qui frappent notre communauté, dit Isabelle Morin. Alors que les logements s’y font parfois rares, le coût des loyers ne cesse d’augmenter. Le noeud du problème, c’est que les revenus des ménages n’arrivent plus à suivre l’augmentation effrénée du coût de la vie».

Le NPD a mis de l’avant des mesures qui pourraient être adoptées dès maintenant pour remédier au problème. Il faut tout d’abord débloquer de nouveaux fonds pour la construction d’un plus grand nombre de logements abordables, car l’offre actuelle ne suffit plus.

«En facilitant l’accès aux logements, le gouvernement donnerait une bouffée d’oxygène à de nombreux Québécois qui en ont actuellement grand besoin, dit Marie-Claude Morin, porte-parole de l’opposition officielle en matière de logement. Cependant, nous voulons développer ces idées et nous assurer qu’elles sont conformes à votre réalité quotidienne. C’est pourquoi nous aimerions recevoir vos commentaires. Venez nous rencontrer et dites-nous de quelle façon vous souhaitez que le gouvernement fédéral s’implique dans le logement.»

Le Canada est le seul pays industrialisé n’ayant pas de stratégie nationale pour le logement. Les besoins de logements abordables sont les plus importants pour les familles monoparentales (25,7%), autochtones (20,4%) et immigrantes (18,2%). On estime qu’il y a entre 150 000 et 300 000 Canadiens qui sont sans-abri.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!