L’équipe de volleyball de plage formée d’Annie Martin, de Lachine, et de Marie-Andrée Lessard, de LaSalle, a réussi à se qualifier pour représenter le Canada aux Jeux olympiques (JO) de Londres, en gagnant le match décisif de qualification du Canada contre le duo composé de Liz Maloney et de Heather Bansley, qui s’est tenu à Toronto le 7 juillet.

Auparavant, le Canada avait obtenu une place pour le tournoi de volleyball de plage des Jeux Olympiques de Londres en remportant le tournoi de la Coupe Continentale, qui s’est déroulé du 21 au 23 juin, à Mazatlan, au Mexique, grâce à l’excellente performance des deux duos canadiens, celui d’Annie Martin et de Marie-Andrée Lessard ainsi que celui de Liz Manley et de Heather Bansley.

Coupe Continentale au Mexique

Le Canada a remporté des victoires de 3 à 0 contre chacun des ses adversaires soit le Salvador en quart de finale, Cuba en demi-finale et le Mexique, en finale. Ce tournoi s’est joué selon la formule de Coupe Davis où chacune des équipes affrontait chacune des équipes de l’autre pays. Il faut alors trois victoires pour que le pays gagne l’affrontement.

Annie Martin et Marie-Andrée Lessard se sont avérées le fer de lance de l’équipe canadienne en remportant six des neuf victoires du Canada dans ce tournoi. À chaque étape de la compétition, elles ont donné le ton en remportant leur match contre l’équipe numéro 1 du pays qui leur était opposé.

Sur la plage d’Ashbridges Bay, à Toronto

L’ultime étape pour obtenir la place gagnée par le Canada aux Jeux Olympiques de Londres a consisté en un match entre les deux duos canadiens d’Annie Martin et Marie-Andrée Lessard, d’une part, et celui formé de Liz Maloney et de Heather Bansley, d’autre part, le 7 juillet dernier. L’équipe gagnante obtenait ainsi son laissez-passer pour Londres.

Plus d’une cinquantaine de supporters d’Annie et de Marie-Andrée Lessard se sont rendus à Toronto pour les encourager. Les Laboratoires Biron, commanditaires d’Annie et de Marie-Andrée, ont nolisé un autobus qui a quitté Lachine à 4h30, en direction de Toronto, avec des partisans réunis par les membres des familles Martin et Lessard.

Annie et Marie-Andrée ont remporté ce match serré, rempli d’émotions, en trois sets de 17-21, 21-12 et 15-10. Elles ont su conserver leur calme et ajuster leur stratégie après avoir perdu le premier set durant lequel elles ont commis quelques erreurs. Elles ont bien contrôlé le jeu à compter du deuxième set pour obtenir cette victoire si précieuse.

Cheminement ardu pour la qualification

Elles ont pleinement mérité cette victoire arrachée dans un contexte rempli d’émotions où l’enjeu représentait rien de moins que le couronnement de plusieurs années d’efforts et de sacrifices de toutes sortes pour participer aux Jeux Olympiques.

En effet, Annie et Marie-André n’ont reçu que très peu d’appui de Volley-Ball Canada dans leur quête de la qualification olympique. En 2009, bien qu’elles aient remporté le championnat canadien et bien performé sur le circuit mondial, la direction de Volley-Ball Canada a décidé d’exclure Annie et Marie-André de l’équipe nationale en invoquant un changement d’orientation du programme. Ce n’est qu’après avoir eu recours à des procédures légales, qu’elles ont pu obtenir la subvention d’athlète de haut niveau destinée aux membres de l’équipe nationale.

Au terme de la saison 2010, comme Volley-Ball Canada ne les croyait pas capables de se qualifier pour les Jeux Olympiques de 2012 en raison de leur petite taille et voulait toujours briser leur duo, elles ont décidé de renoncer à faire partie de l’équipe nationale. Elles ont donc dû poursuivre leur cheminement vers la qualification olympique en ne comptant que sur leurs propres moyens sans recevoir ni d’appui ni de subvention de Volley-Ball Canada.

Pour les saisons 2011 et 2012, Annie et Marie-André se sont débrouillées par elles-mêmes avec leur entraîneur Vincent Larivée pour voyager, s’entraîner et participer à des compétitions autour du globe. Elles ont convaincu des commanditaires de les soutenir. Elles ont pu compter sur l’appui financier des firmes Martin & Cie dirigée par Louis Martin, C.A., père d’Annie Martin et Urbania, dirigée par Raymond Lessard, père de Marie-Andrée Lessard. Avec la collaboration de ressources qualifiées qui les ont aidées, elles ont aussi mis sur pied un site internet sur la santé qui leur a permis d’amasser des fonds.

Cette qualification olympique d’Annie Martin et de Marie-André Lessard représente un exploit vraiment remarquable qui vient récompenser la persévérance, la ténacité et l’acharnement qu’elles ont déployé au cours des dernières années à travers les difficultés rencontrées avec Volleyball Canada et à travers des moments plus difficiles qui ont amené des questionnements face à des résultats de compétition qui n’ont pas toujours été à la hauteur de leurs attentes.

Annie et Marie-Andrée méritent amplement toutes les félicitations qui leurs sont adressées ces jours-ci et de goûter pleinement aux joies que leur procurera cette participation si chèrement gagnée aux Jeux Olympiques de Londres. Elles auront alors réalisé leur rêve olympique en y portant avec fierté les couleurs du Canada.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!