Le maire de l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard, au nom du parti Vision Montréal, déclare: «Nous sommes heureux que cela se règle à l’amiable entre le maire de l’arrondissement de Lachine, Claude Dauphin, et la Ville de Montréal, une recommandation que nous avions faite en avril 2012».

«Enfin, le maire de Montréal, à travers son cabinet et le comité exécutif de la Ville, reconnaît que la lecture des courriels d’un élu est inacceptable et que c’est une situation qui n’aurait pas dû avoir lieu, affirme M. Ménard. Encore une fois, nous ne connaîtrons pas les dessous de l’affaire puisque les parties se sont entendues pour ne pas faire de commentaires.

«Avec une telle entente, nous ne saurons pas tous les tenants et aboutissants de cette histoire, par exemple, les allégations très sérieuses que Gérald Tremblay affirmait posséder contre Claude Dauphin», ajoute Réal Ménard.

Dauphin redeviendra-t-il président du conseil?

Selon Réal Ménard, «la question est maintenant de savoir si Claude Dauphin sera réintégré dans ses fonctions de président du conseil municipal? Si non, il serait intéressant d’en connaître les raisons».

Rappelons que le maire Tremblay avait d’abord plaidé l’ignorance en ce qui a trait aux gestes illégaux d’espionnage des courriels des élus montréalais. Aujourd’hui, il reconnaît son erreur, que l’opposition officielle (Vision Montréal) avait dénoncée et que le ministre des Affaires municipales, Laurent Lessard avait déjà condamnée.

«Qu’est-ce qui a été mis en oeuvre afin de faire cesser l’espionnage des élus et du personnel politique?, demande le maire de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Le premier magistrat de Montréal doit nous assurer que cela ne se fait plus et que cela ne se reproduira pas», conclut Réal Ménard.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!