Plus de 230 élèves du secondaire de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) s’apprêtent à repousser leurs limites en se lançant à fond dans la course à pied. Il s’agit là d’un défi exceptionnel pour des jeunes de l’école Dorval-Jean-XXIII et aussi de Saint-Laurent, sélectionnés pour leur goût du dépassement.

«Ce ne sont pas tous des athlètes, mais ce sont tous des jeunes qui ont besoin d’une source de motivation supplémentaire pour s’accrocher aux études», souligne le directeur de l’école secondaire Dorval-Jean-XXIII, Patrice Brisebois.

Au cours des prochains mois, les élèves dorvalois prendront part à un entraînement supervisé de plus de 60 séances de jogging qui pourrait les mener jusqu’à un marathon de 280 kilomètres, entre Québec et Montréal.

Un contrat de persévérance

«Les élèves embarquent avec sérieux dans cette aventure. Ils ont signé un contrat dans lequel ils s’engagent à persévérer dans leurs entraînements. Une équipe d’étudiants en kinésiologie les suivra sur une base hebdomadaire afin de leur prodiguer des conseils qui les feront progresser. Des intervenants veilleront aussi à ce qu’ils demeurent motivés», explique le conseiller en communication de la CSMB, Jean-Michel Nahas.

En mai prochain, les jeunes mettront à profit leurs heures intensives d’entraînement et courront des circuits de 5 à 20 kilomètres, dans le cadre d’olympiades scolaires. «Pour des élèves qui n’ont jamais couru sur une base régulière, de telles distances paraissent inatteignables. Nous souhaitons qu’ils développent leur persévérance et parviennent à se dépasser», ajoute le directeur de l’école Saint-Laurent, Dominic Bertrand.

Toujours plus de kilomètres

Une ultime étape attend certains de ces élèves. À Dorval-Jean-XXIII et Saint-Laurent, 26 jeunes, autant des garçons que des filles, seront choisis pour prendre part à une vaste course à relais entre Québec et Montréal.

Ceux qui auront démontré le plus de motivation et de ferveur à l’entraînement depuis janvier vivront l’expérience. Des jeunes de 18 autres écoles secondaires de la province les accompagneront lors de cet événement d’envergure qui voit le jour dans le cadre du Grand défi Pierre Lavoie.

Depuis trois ans, le concours Lève-toi et bouge de l’organisme invite les jeunes du primaire et leurs parents à s’activer afin d’obtenir un maximum de «cubes d’énergie».

Maintenant au secondaire, ces élèves auront à nouveau la chance de se dépasser. Cette fois, plutôt que de viser le gain de cubes, ils chercheront à cumuler le plus grand nombre de kilomètres à la course. Directeur d’école à la CSMB, Dany Tremblay coordonne ce projet majeur pour toutes les écoles secondaires québécoises.

Un projet rassembleur, un projet de société

Pierre Lavoie s’est réjoui de voir les établissements secondaires joindre le mouvement. «Je suis tellement fier de cette merveilleuse initiative, a dit le cofondateur du Grand défi. Je suis fier également que les écoles secondaires désirent en faire un projet rassembleur, un projet de société. Je trouve que c’est très rassurant pour l’avenir. Les écoles secondaires peuvent compter sur nous puisque nous serons là pour les appuyer.»

À l’école secondaire Dorval-Jean-XXIII, de multiples projets permettent aux élèves de se dépasser, dont le programme d’éducation internationale et la concentration musique. À l’école Saint-Laurent, on offre notamment la concentration Sports, un programme soutenu de développement des compétences sportives dans le cadre scolaire, avec des spécialisations en soccer et basketball.

L’atelier Pierre Lavoie

L’école secondaire Dorval-Jean-XXIII a profité de la présence en ses murs du cofondateur du Grand défi Pierre Lavoie pour inaugurer l’atelier de réparation de vélos de l’établissement, qui portera le nom du triathlète.

L’atelier permet à des élèves de l’école secondaire Dorval-Jean-XXIII, de même que des écoles primaires de Pierrefonds, Pointe-Claire et Dorval de s’initier à la réparation de bicyclettes.

Les élèves du secondaire intègrent un milieu de stage formateur, tandis que ceux du primaire ont la chance de découvrir l’école secondaire de leur territoire. Selon la CSMB, le projet remporte un vif succès auprès des plus vieux comme des plus jeunes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!