Un ancien immeuble industriel de la rue Victoria, dans l’arrondissement de Lachine, a été entièrement détruit par un incendie, selon toute vraisemblance d’origine criminelle, dans la nuit du 15 au 16 juillet 2012.

Selon la chargée de communications au Service de sécurité incendie de Montréal (SSIM), Julie Gascon, la bâtisse (encore connue sous le nom de Daly & Morin) est une perte totale. Il a fallu l’intervention d’au moins 200 pompiers dans cette opération qui a nécessité cinq alertes. Un sapeur a été légèrement incommodé, ayant subi un «coup de chaleur». L’alarme a sonné à 00h14 (minuit 14 minutes, le 16 juillet 2012).

Personne n’a été blessé, mais l’intensité et la violence des flammes a forcé l’évacuation de citoyens habitant un immeuble neuf, situé juste à l’arrière du bâtiment en feu, qui devait éventuellement abriter des lofts.

Le dossier a été aussitôt transmis à la section des incendies criminels du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Plusieurs Lachinois déplorent la perte

Plusieurs Lachinois, dont la conseillère d’arrondissement dans le district du Canal, Lise Poulin, déplorent la destruction par le feu de la bâtisse Daly-Morin, rue Victoria, vestige d’une époque industrielle florissante mais révolue dans le secteur Lachine-Centre, devenu un quartier résidentiel très prisé.

La nouvelle de l’incendie fatal qui a détruit l’ancienne usine de stores, survenu dans la nuit du 15 au 16 juillet 2012, a suscité plusieurs commentaires sur Facebook.

En particulier celui de Ghyslain Robillard qui a écrit: «Ça va faire drôle, je passe là à tous les jours! Ça va être vide!»

De son côté, Justine Ste-Marie Beauchamp a écrit: «La boucane était si dense; la moitié de la ville s’était rassemblée; une centaine de pompiers tentaient de maîtriser les flammes de cette bâtisse historique qui devait être transformée en condos de luxe. Ma mère à mes côtés ne cessait de me répéter que ca ressemblait à une vision apocalyptique. Mais je ne dois pas cacher que l’ambiance était plus que lourde. Certains gens semblaient découragés et les pompiers se donnaient à fond, même épuisés, rendus à 5 heures du matin.

Quant à Yolande Cusson, elle écrit: «Je crois que le promoteur actuel a voulu une démolition avancé à moindre coût!»

L’immeuble Daly-Morin était effectivement en voie d’être recyclé en complexe résidentiel constitué de condos et de lofts. En après-midi, le lundi 16 juillet 2012, il ne restait que des ruines du bâtiment historique lachinois…

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!