Qu’en est-il du projet de tram-train à Lachine que l’on nous avait promis en grande pompe lors des dernières élections municipales?

En 2008, était remis le rapport de la firme Pabeco sur ce projet qui devait être réalisé en 18 mois, avant même le début des travaux importants de la reconstruction de l’échangeur Turcot d’une durée de six ans (fin des travaux prévue en 2018). On pouvait lire alors en grand titre: «Lachine: le projet de tram-train lancé à grande vitesse»… Mais on l’attend toujours.

Le projet de tram-train s’inscrivait dans une démarche entreprise par les élus de Lachine qui vise à améliorer la vitalité sociale et économique dans l’arrondissement, tout en offrant à la population une liaison rapide entre Lachine et le centre-ville de Montréal en 30 minutes ou moins.

Le développement d’un service de tram‐train permettrait de doter rapidement l’arrondissement de Lachine d’un mode de transport collectif de qualité, répondant aux besoins de la population notamment durant les périodes de pointe du matin et du soir. Le trajet devrait emprunter la voie ferrée, le long de la rue Victoria.

Est-ce que ce projet a été classé dans la filière 13 ou aux oubliettes? Nous a-t-on raconté une histoire pour endormir les citoyens de Lachine?

En fait, nos représentants de l’arrondissement de Lachine comme la Société des transports de Montréal (STM) considèrent les citoyens de l’Ouest de l’Île de Montréal comme des citoyens de seconde zone.

Laval et Longueuil ont des stations de métro, tandis que l’ouest de l’île de Montréal n’en a aucune. Le tram-train devait pallier à ce manque. Ce projet fait-il partie toujours des plans pour remédier aux embouteillages reliés aux travaux de l’échangeur Turcot? J’aimerais avoir une réponse claire.

Métrobus «Express» et voies réservées

En attendant le tram-train qui, espérons-le, se concrétisera bientôt, nous avons les métrobus 491 et 496 qui se disent des autobus «express». Ces métrobus prennent en moyenne plus de 45 minutes pour se rendre à Lionel-Groulx, en suivant le nouveau trajet avec les voies réservées.

C’est en fait un parcours avec plusieurs obstacles, surtout le matin vers la direction est: le feu rouge au coin de la rue Notre-Dame et du boulevard Angrignon peut s’éterniser parfois jusqu’à 10 minutes avant que l’autobus passe; les nombreux arrêts quand on emprunte le boulevard Monk et la rue St-Patrick; finalement, le tunnel Atwater toujours congestionné à l’heure de pointe. Bref, ce trajet est loin d’être efficace et mériterait d’être corrigé pour éviter les multiples arrêts et détours.

Autobus articulés et développement de Lachine

Avec le développement domiciliaire près de la rue Victoria, il faudrait assurer un service de transport collectif qui réponde à ses besoins.

Bernard Blanchet, élu municipal de notre arrondissement qui siège au conseil d’administration de la STM, m’avait parlé lors d’une rencontre que l’on aurait à Lachine des autobus articulés à l’heure de pointe pour répondre à la demande. Nous les attendons toujours…

Souvent le matin comme le soir, les autobus sont tellement bondés que l’on n’arrive pas à entrer surtout lorsque les autobus sont en retard ou manquants. Il faudrait prévoir des autobus extra dans ces cas là, car c’est très frustrant de voir des autobus en transit qui nous passent sous le nez.

Si la Société des transports de Montréal (STM) veut que les citoyens utilisent les transports en commun, il faut qu’il y ait un minimum de confort. Ce n’est pas en étant entassé comme des animaux allant à l’abattoir que l’on a le goût d’utiliser le réseau des autobus… Pour remédier à la situation, il y a comme solution les autobus articulés à l’heure de pointe ou davantage d’autobus. Au lieu de cela, j’ai constaté que depuis janvier 2012 la STM a coupé le nombre d’autobus (ligne 496) à l’heure de pointe.

Métrobus vers le métro Angrignon

La station de métro la plus près de Lachine est Angrignon, mais il n’y a aucun métrobus venant de Lachine qui va vers cette station.

Pourquoi la STM n’a pas prévu, lors des travaux de l’échangeur Turcot, un ou plusieurs autobus «express» vers la station Angrignon? Ces autobus emprunteraient la rue Notre-Dame et tourneraient sur le boulevard Angrignon, directement à la station de métro Angrignon. Pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple? Ce serait efficace et beaucoup moins long que de se rendre à la station de métro Lionel-Groulx…

En attendant que l’on améliore le transport collectif à Lachine, j’ai décidé de prendre mon auto quand mon seuil de tolérance est dépassé, augmentant ainsi la congestion routière et les gaz à effet de serre (GES).

Suzanne Tremblay

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!