Les consultations publiques en vue de l’implantation de quatre centres de traitement de matières organiques et d’un centre pilote de prétraitement des ordures ménagères sur le territoire de l’agglomération montréalaise viennent de débuter.

«Tous s’entendent pour dire qu’il y a urgence d’agir pour améliorer la qualité de nos milieux de vie. Nous sommes maintenant à une étape charnière du projet, soit celle où nous présenterons le projet dans son ensemble à la population, souligne Alan DeSousa, responsable du développement durable, de l’environnement et des parcs au comité exécutif. Nous bénéficierons ainsi de leur apport afin de bonifier l’intégration des centres dans chacun de leur milieu. Il s’agit d’une démarche essentielle à la poursuite du projet, dont le succès repose sur l’engagement de tous».

Consultation en deux volets

La consultation se tient en deux volets, soit les séances d’information et le dépôt des mémoires, et se déroule à proximité des sites envisagés: le Complexe environnemental de Saint-Michel (2 novembre), l’ancienne carrière Demix à Montréal-Est (7 novembre), un terrain d’Aéroports de Montréal situé à Dorval (9 novembre) et le terrain de Solutia dans l’arrondissement de LaSalle (14 novembre).

Ces sites répondraient à toutes les exigences du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs qui encadrent les opérations de compostage et de biométhanisation.

Les sites représentent un bon choix

Dans le cadre de la consultation, la Ville présente les résultats des études portant notamment sur l’aménagement et l’accès aux centres, les niveaux de bruit, la circulation sur les voies publiques adjacentes. Les résultats de ces études ont permis à la Ville de conclure que les sites représentent un bon choix pour l’implantation des cinq centres.

«Ce projet fait partie des meilleures solutions d’avenir, alors que notre administration a exprimé haut et fort sa volonté de faire de Montréal une collectivité exemplaire en matière de développement durable et d’atteindre l’objectif fixé aux municipalités par le gouvernement du Québec.

«Nous poursuivrons nos démarches, et ce, dans le but de valoriser le maximum de matières qui se retrouvent présentement dans nos sacs verts et sites d’enfouissement», ajoute M. DeSousa.

Tous les documents, dont l’horaire complet et une multitude de renseignements concernant la consultation publique sont à la disposition des gens sur le site Internet de l’Office de consultation publique de Montréal au www.ocpm.qc.ca.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!