Entraîneur des lanceurs de l’Équipe canadienne de baseball, Denis Boucher est nommé à l’unanimité par les membres du comité de sélection «Entraîneur du mois d’octobre» par l’Institut national de formation des entraîneurs (INFE) et le Club de la médaille d’or.

Le mois d’octobre a été prolifique pour l’équipe canadienne de baseball. Les porte-couleurs de l’unifolié ont enlevé la médaille d’or au tournoi des Jeux panaméricains présentés à Guadalajara, au Mexique, à la suite d’une victoire de 2-1 face à leurs éternels rivaux, les Américains. Un peu moins de trois semaines plus tôt, au Panama, le Canada avait été décoré du bronze au tournoi de la Coupe du monde.

Et comme si ce n’était pas assez, au début octobre, Boucher a été intronisé au Temple de la renommée du Panthéon des sports du Québec.

Un mois de rêve!

«Le mois d’octobre a été un mois de rêve! Aux Jeux panaméricains, ça faisait trois semaines que les gars étaient ensemble, la chimie était bonne entre eux et nous savions que nous serions en mesure de nous battre pour la médaille d’or», soutient Boucher, qui détient une certification de niveau 3 du Programme national de certification des entraîneurs (PNCE).

«Les gars ont bien exécuté ce qu’ils avaient à faire et cela nous a permis de défaire les Américains 2-1 en grande finale. Dans ce tournoi, les lanceurs ont fait une grande différence et ce sont eux qui nous ont tenus dans les matchs», ajoute Denis Boucher.

Dans l’esprit de l’ancien artilleur des Expos, citoyen de Lachine, il n’y a pas de doute que les récents succès de l’équipe nationale auront un impact auprès des jeunes baseballeurs du pays.

«Les jeunes joueurs voient que nous pouvons rivaliser avec les puissances mondiales comme les États-Unis et Cuba. Grâce à nos récents succès, ils savent qu’ils ont un avenir qui peut passer par l’équipe nationale, même si notre sport n’est plus aux Jeux olympiques», renchérit l’athlète de Lachine.

Denis Boucher fait partie du personnel d’entraîneurs de l’Équipe nationale depuis 2003. Il a également participé aux Jeux olympiques d’Athènes et de Pékin à titre d’entraîneur.

En signe de reconnaissance, une collection de produits «Fruits et Passion», ainsi qu’une bourse d’études de 200$ de l’INFE sont remises aux entraîneurs du mois. Ces fonds peuvent être utilisés lors des activités et programmes donnés par l’INFE au cours des 12 prochains mois.

Au service de l’excellence!

Le CNMM est un organisme à but non lucratif fondé en 1997 grâce à la volonté de six organismes partenaires : Sport Canada, le Comité olympique canadien (COC), le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), l’Association canadienne des entraîneurs (ACE), SPORTSQUÉBEC et la Ville de Montréal.

Depuis sa création, le CNMM joue un rôle central au niveau de l’octroi et de la coordination de services spécialisés auprès des athlètes membres des équipes canadiennes et ceux qui aspirent à y faire leur place. Le CNMM joue un rôle similaire au plan de la formation et du perfectionnement des entraîneurs de haut niveau, via le programme de l’Institut national de formation des entraîneurs (INFE). Le CNMM est un des sept centres multisport existant au Canada.

(Source: www.multisport.qc.ca)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!