Archives Métro Les boîtes postales communautaires.

La responsable d’une garderie en milieu familial à Lachine s’inquiète de l’installation d’une boîte postale collée sur la clôture arrière de la maison, située sur la rue Provost, à Lachine, qui accueille six enfants en bas âge.

Selon la directrice adjointe du bureau de coordination de la garderie en milieu familial Familigarde, Linda Muzzi, «il n’y a pas de loi qui interdit cette installation par Postes Canada, mais il en va tout de même de trois principes de base pour les CPE (centres de la petite enfance): la santé, la sécurité et le bien-être des enfants».

Un représentant de Postes Canada a informé la responsable de la garderie que la société installera sa boîte postale dans les prochaines semaines.

Mme Muzzi estime qu’il y a inquiétude parce que la présence des boîtes postales entraînera «plus de trafic et plus d’achalandage dans le quartier».

La députée fédérale de Notre-Dame-de-Grâce-Lachine, Isabelle Morin, a été sensibilisée au dossier.

La ministre interpellée
Vendredi, à la Chambre des communes, Mme Morin a questionné la ministre des Transports, Lisa Raitt, au sujet de l’installation de boîtes postales à moins d’un mètre d’un CPE.

«Est-ce que la ministre trouve ça normal? Est-ce qu’elle comprend que les changements apportés vont à l’encontre du désir de la population?», a demandé Isabelle Morin à la période des questions.

Selon la députée, «bien que les parents des enfants aient porté plainte à Postes Canada, la société de la Couronne refuse de déplacer les boîtes qui seront collées à la cour arrière de la résidence concernée», donnant sur la 38e Avenue.

Mme Morin a ajouté que le NPD continuera à talonner la société Postes Canada pour qu’elle trouve «une autre place plus appropriée» pour installer les boîtes».

Selon un communiqué émis par la députée, «tous les parents ont appelé Postes Canada pour signifier leur appréhension quant à la sécurité de leurs enfants, car il va y avoir plus de voitures, plus de circulation, de la curiosité, et parce qu’ils s’inquiètent pour l’intimité des lieux.»

L’une des mères des enfants fréquentant la garderie, Latania Brown, a confié à TC Media qu’elle se sentait «inquiète et inconfortable» devant cette situation parce que des curieux pourraient observer les enfants dans la cour en prétextant venir chercher leur courrier. Elle souhaiterait que Postes Canada «prenne cela en considération» et déménage la boîte plus loin sur la rue.

Postes Canada ne bronche pas
À Postes Canada, on ne bronche pas. «Le site choisi est le meilleur pour desservir le voisinage et satisfaire la clientèle», a dit à TC Media la porte-parole Anick Losier, en fin d’après-midi vendredi.

Mme Losier a ajouté que la boîte sera située dans «l’emprise municipale», malgré qu’elle soit collée sur la clôture opaque de la cour arrière, et opposée à l’entrée principale de la maison.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!